.

.

lundi 20 mars 2017

La fausse pierre à bois de la rue Rochechouart (Chez Camille)

Au numéro 90 rue Rochechouart, s'ouvre (parfois) un porche sur ce qu'on appelle aujourd'hui "une résidence".


Passé le porche, nous nous heurtons à une deuxième porte (vitrée). Heureusement, un résident fort aimable nous permet d'entrer.


Une longue allée silencieuse...


Pas âme qui vive...


Au bout de l'allée, je retiens un cri de joie en apercevant une pierre à bois logée au milieu de pavés (modernes les pavés, c'est curieux)


Mais en regardant de plus près, je dois me rendre à l'évidence: il s'agit d'un faux ! La pierre à bois est en béton !
J'aimerais savoir dans quel cerveau malade a germé la décision de mettre à la benne une pierre à bois authentique pour la remplacer par un pastiche en béton... Pourquoi ?


Retour sur nos pas. Nous apprendrons plus tard par un résident qu'à la place de ces appartements se trouvaient naguère des ateliers bien vivants (menuiserie, ébénisterie, électricité, etc...) qui tous ont été expulsés par la SIEMP pour construire des Hlm... La SIEMP est le bras armé de la ville de Paris, rien d'étonnant.



Avant de sortir, un passage sur la gauche attire le regard


Il débouche sur une étroite bande de terrain où quelque-chose m'interpelle...



Oui, oui, c'est bien un puits qui se cache dans le coin ! Je ne suis pas venu pour rien.


En sortant, un dernier coup d’œil sur le petit bar "Chez Camille" dernière victime en date de la folie bétonnière de la mairie de Paris: ce lieu bien connu alentour était le point de ralliement des gens du quartier. Le patron aimait ses clients qui le lui rendaient bien. La clientèle allait du gamin désargenté à la vieille dame très digne en passant par les ouvriers, les cadres, etc, etc... la vie, quoi !
Et bien la municipalité qui n'a que le "vivre ensemble" à la bouche a expulsé ce malfaisant qui faisait le bonheur de ses voisins... Il est en procès avec la Siemp. Nous sommes de tout cœur avec lui.



90 rue Rochechouart, Paris IX°.

2 commentaires:

le grand barde de PBA a dit…

Cher JPD, je suis terrifié que votre addiction à l'alcool vous mette dans de tels états quand vous découvrez un débit de boissons fermé et souhaitiez tout ce mal à la SIEMP qui n'est pour rien dans votre sevrage
allez je me jette un petit jaune derrière le gosier et je regarde avec mon fils le débat des cinq

JPD a dit…

Vous lisez encore le club des cinq ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...