.

.

lundi 23 janvier 2017

Empreintes

Les ateliers Woloch étaient avant-guerre des créateurs de bijoux fantaisie qui travaillaient entre autres pour de célèbres maisons de couture.

capture d'écran Google maps 2008

En 2008, fermeture de la maison Woloch et mise en sommeil des ateliers.


capture d'écran Google maps 2015

On aurait pu craindre que cet immeuble fut destiné à une de ces enseignes tueuses de l'esprit de Paris... Pas du tout !


La renaissance a eu lieu en septembre 2016 grâce au Syndicat des Ateliers d’Art de France qui a décidé d'ouvrir un "concept-store" axé sur... l'artisanat d'art. ! 


Résultat: sur quatre niveaux, une présentation agréable d'objets divers.
Arts de la table, bijoux, luminaires, meubles, galerie des créateurs, œuvres d'art, objets de décoration, etc... Il y a même un café !


Je vous laisse déambuler...



Les anciens escaliers sont restés en place:


Mais rassurez-vous, il y a un ascenseur !


Ils sont jolis ces outils... Mais faites attention si vous plantez un clou, ils sont en bois et cristal !


Et pourquoi pas de la lingerie ?
Un peu chère, celle-ci assure néanmoins un excellent maintien: elle est en céramique !



Ici le coin des bijoutiers:


Faites plaisir, offrez un œil !




Certaines œuvres d'art sont impressionnantes...
N'oubliez pas la carte bleue.


d'autres moins...



Au sous-sol, une salle de cinéma au confort... spartiate:


Voila, ce nouveau lieu est plaisant, clair et sympathique, même si les prix sont plus adaptés aux riches touristes qu'aux malheureux parisiens. Et puis, il y a des petits prix (12 €) qui ne représentent jamais que quelques mauvais cafés chez Star-bouc !!!

Empreintes, 5 rue de Picardie, Paris III°.

4 commentaires:

marc a dit…

Mouais, pas subjugué par ce bâtiment. En revanche je m'interroge sur l'espèce de pilastre ancien sur le bâtiment. D'où vient-il? Il a été conservé, c'est déjà çà.

JPD a dit…

Je ne sais pas mais je pense que c'est un vestige d'une tentative d'alignement avortée.

Le grand barde de PBA a dit…

En tout cas cher JPD , je ne pense pas que Claire Clémence de Maillé dont j'ai fait la connaissance grâce à vous n'a jamais porté de culotte en céramique

JPD a dit…

Il faudrait faire des fouilles...