.

.

vendredi 6 janvier 2017

Ancien hôpital Laennec - La chapelle

Lors de ma visite (décembre 2014) sur le chantier de l'ancien hôpital Laennec (Clic !), nous n'avions pas vu la chapelle car elle était couverte d'échafaudages.
Deux ans après, le chantier est terminé, les luxueux clapiers en béton sont occupés, les bâtiments historiques ont été parfaitement rénovés à l'exception de la sacristie (classée MH) qui a été "accidentellement" détruite...


Quant à la chapelle ? Et bien d'abord on doit dire "la chapelle" et non "l'ancienne chapelle" car celle-ci n'a pas été désacralisée et est donc en théorie accessible aux fidèles, mais le groupe Kering et son PDG monsieur Pinault en ont décidé autrement et un cerbère saura vous rappeler si besoin est qui fait la loi ici !




Par chance, un lecteur de PBA - Claude P. - a pu se glisser dans la chapelle et nous rapporter ces photographies.



Dans la magnifique cour d'honneur, la chapelle porte au-dessus de l'entrée le nom du cardinal de la Rochefoucauld,grand aumônier de Louis XIII, qui est enterré ici en compagnie de Jean-Pierre Camus, évêque de Belley et quatre membres de la famille Turgot, dont le grand Turgot, ministre de Louis XVI.


Le groupe Kering utilise cette chapelle comme salle de réunion ou d'événements; les réunions se tiennent donc sur des tombeaux...


L'autel en marbres polychromes a l'air bien seul dans ce grand espace vide...


La chaire est toujours là:


Le buste de Turgot se trouvait jadis dans la cour d'honneur



Que monsieur Pinault souhaite être tranquille dans ses bureaux, je le comprends tout à fait, mais ne serait-il pas possible d'envisager des visites pendant le weekend ?


Un grand merci à notre lecteur Claude P.

40 rue de Sèvres, Paris VII°.

2 commentaires:

Le grand barde de PBA a dit…

et en plus je suppose que les membres de la famille Turgot qui voudraient se recueillir sur les tombes de leur parents n'en auront pas la possibilité
merci d'avoir rappelé le "pas bol" de la destruction de la sacristie

marc a dit…

J'ai visité le site lors des journées patrimoine de 2016 et ai été époustouflé par le travail de rénovation et de conservation. C'est magnifique (photos à disposition de PBA). Je m'étais laissé dire que la famille Larochefoucauld avait un droit puisqu'il s'agit de tombes familiales (un Larochefoucauld ne préside t'il pas l'association de protection du site?). Pour ce qui est de la tombe du ministre Turgot, il est impossible de la reconnaître parmi les plaques noires au sol. Je me souviens très bien de l'ancien hôpital, tout était sinistre et à l'abandon. Les puits des cours (une des spécificités de l'ancien hosto) ont été mis en valeur. C'est vrai que c'est désormais d'accès interdit, mais bon, il y aura sûrement des ouvertures.