.

.

.

.

lundi 17 octobre 2016

Paris: la lente agonie des musées

On dit en Afrique que, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui disparaît.
Que dit-on à Paris quand un musée meurt ? Rien ?
Et quand dix-sept musées ferment en vingt ans, ? Toujours rien ?
Et quand le rythme s'accélère (déjà quatre fermetures en 2016) ? Encore rien ?


Entre un État pour qui le budget de la culture n'est qu'une variable d'ajustement et une ville de Paris pour qui la culture se résume à végétaliser les pieds d'arbres, le patrimoine parisien ne survit que grâce à quelques mécènes et à d'innombrables bénévoles qui ne marchandent pas leurs efforts.
Vous lirez avec intérêt l'article très complet de La Tribune de l'art consacré au budget du patrimoine: Clic !


Confondre culture et divertissement, s'accoquiner avec Marcel Campion ou planter des palmiers sur les quais, toutes ces gesticulations ne constituent pas une politique culturelle.



J'ai listé ici les musées fermés récemment, mais je ne parle pas de ceux qui sont au bord du gouffre comme le Phono Muséum ou à peine entrouverts comme le magnifique musée Ennery...

Parc océanique Cousteau - Forum des Halles (fermé en 1992)

Musée de l'Holographie (fermé en 1996)

Musée Grévin - Forum des Halles (fermé en 1996)

Musée des transports (fermé en 2001)

Musée de la Serrure (fermé en 2003)

Musée national des arts et traditions populaires (fermé en 2005)

Musée de Radio France (fermé en 2007)

Musée Lénine (fermé en 2007)

Musée Bouchard (fermé en 2007)

Musée-Placard d'Erik Satie (fermé en 2008)

Musée Bouilhet-Christofle (fermé en 2008)

Musée de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (fermé en 2012)

Musée national du sport (fermé en 2013)

Musée des lettres et manuscrits (fermé en 2015)

Pinacothèque de Paris (fermé en 2016)

Musée Dupuytren (fermé en 2016)

Musée de l'éventail (fermé en 2016)

Musée de l'érotisme (ferme en 2016)

Alors, on ne dit toujours rien ?

4 commentaires:

marc a dit…

je rajouterai à la liste: musée de la monnaie (qui ne sera plus réouvert), musée du stylo et de l'écriture rue Maupassant, Maison de l'air, musée des ATP (même s'il est à Marseille), musée de l'affiche et de la publicité du 18 rue de Paradis, maison de la photographie de l'hôtel Salomon de Rotschild, musée des lunettes Pierre Marly (même s'il est parti à Moretz), musée kwok on, musée de la Seita (même s'il y a un musée du fumeur rue Pétion)...
Néanmoins, si je devais lister TOUS les nouveaux musées parisiens depuis 15 ans et tous les musées restaurés depuis 15 ans, je ne suis pas certain du déficit.

Didier Rykner a dit…

Attention, il ne faut pas tout mélanger : on ne peut que se réjouir de la fermeture du Musée des Lettres et Manuscrits (on sait sur quoi tout cela se basait, c'est une affaire en cours d'instruction judiciaire) ou la Pinacothèque (qui était tout, sauf un vrai musée)...
Le Musée Bouchard, c'est hélas plus que dommage, mais il existe toujours et va rouvrir dans le cadre de la Piscine à Roubaix. Bref, comparons ce qui est comparable.

Anne a dit…

Vous avez raison et vos combats sont justes. Quel début de semaine !

le grand barde de PBA a dit…

pour ne pas rabaisser le niveau des commentaires je me suis abstenu d'en déposer un sur cet article , mais JPB m'a heureusement laissé une soupape d'échappement avec celui sur le musée de l'érotisme