.

.

.

.

mercredi 13 juillet 2016

Cour de l'industrie

Une des dernières cours industrielles - comme il y en avait tant dans le quartier du faubourg Saint-Antoine - bénéficie d'une rénovation exemplaire. C'est la preuve que pour mettre aux normes actuelles un ancien bâtiment, il n'est pas nécessaire de tout détruire, encore moins d'édifier de monstrueuses tours agressives... Suivez mon regard !
Faisons abstraction de la hideur cubique bétonnesque et sans gout que la ville de Paris n'a pas pu s'empêcher de construire en bordure de rue et visons l'entrée de la cour au fond du passage:


Mieux qu'un discours, ce plan donne une idée de la disposition des trois cours successives qui constituent la "cour de l'industrie". Pendant les travaux, des artisans y travaillent encore.


La première cour est envahie par les travaux; il faudra revenir pour en admirer les charmes...


Observons cependant ce rare escalier en bois ouvert sur la cour:


Il ne faut pas hésiter à s'enfoncer dans les profondeurs...


La deuxième cour, parée de couleurs pimpantes


Oui, enfin, pas partout...


Une (très) vieille enseigne:


Rénovation exemplaire on vous dit !



Et ce n'est pas fini


La troisième cour est peut-être la plus belle avec cette haute bâtisse en bois et briques:




Si seulement cela pouvait inspirer nos édiles actuels !


 37 bis rue de Montreuil, Paris XI°.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

eh oui presque une exception
et une surprise un dimanche de printemps

marc a dit…

Cela fait des années que cette cour est en chantier, je plains les habitants , mais si in fine c'est mieux

Anonyme a dit…


Si c'est mieux, ce sera encore des cages (confortables ! ) à bobos, non ? De l'authentique à la mode du jour.
Otto.

JPD a dit…

En partie seulement car des artisans et/ou des artistes seront maintenus dans les lieux.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...