.

.

.

.

lundi 18 janvier 2016

Le Louvre - Le donjon, les puits

8 500 000 visiteurs. Le Louvre est le musée le plus visité du monde ( Le Met de New York est 2° avec 6,1 M et le British Museum de Londres est 3° avec 5,2 M ). Donc Cocorico !
Mais fallait-il que nous nous y ruassions ( j'adore le subjonctif ) avec les hordes de touristes braillards ? Non, bien sûr, mais avouez qu'il serait tout de même dommage de passer à côté de tant de merveilles.
C'est en parcourant la rubrique "Lieux inexplorés du Louvre" de l'excellent site Pointculture que je me suis décidé : une matinée pluvieuse, arrivée dès l'ouverture ( 9 h ), et ne pas suivre les foules qui se dirigent vers les "incontournables" ( Joconde, Victoire de Samothrace, etc ).
Vous me suivez ?
Direction "Sully", puis "donjon" et vous arrivez à la base du donjon du Louvre médiéval. 


Un éclairage étudié donne à la pierre blonde des tons chauds ; c'est impressionnant et beau à la fois


Et soudain, c'est le drame !
Non, ce n'est pas mon appareil-photo qui est déréglé...  


C'est une "installation", autrement dit une œuvre d'art... Mais pourquoi ici ? Elle a été refusée ailleurs ?


Donc, je résume : ce que vous venez voir - le donjon - est masqué par des draps devant lesquels un gros tas de chaises en plastique a été "foutu" là, le tout baignant dans un éclairage de fête foraine !



En dépit de la lumière hideuse, nous remarquons tout de même un ancien puits que rien ne signale :



Un peu plus loin, et sans éclairage cauchemardesque cette fois, un second puits a été préservé :


Creusé probablement au XIV° siècle, ce puits fut comblé au XVII° siècle.



Si vous allez dans la cour carrée, vous verrez l'émergence de ce puits.
 PBA en avait déjà parlé ( Clic ! ).


L'entrée au musée coûte 15 €.
à suivre...

Musée du Louvre, Paris I°. Entrée par la pyramide.

8 commentaires:

Anne a dit…

Vous n'aimez pas le rose/violet...? Comprends pas!En effet cette installation aurait eu sa place dans un autre lieu. N'est-pas ainsi qu'on ENTERRE une "oeuvre"?

André Fantelin a dit…

Installations gross malheur!

beatrice De a dit…

Ouahouh, ça j'aimerais voir !

beatrice De a dit…

Well, well, ce que j'aimerais voir, ce sont les murs bruts du château. Pas l'installation violette. Et pourtant, le violet est une de mes couleurs favorites.

Anonyme a dit…

Je dirais même plus c'est ein gross katastroph ces s*****ies d'installations à la c*** !

Par contre les vestiges du Louvre de Charles V sont splendides, il y a si je me rappelle bien, les vestiges d'une très belle salle qui a conservé ses piliers et le début de ses voutes. Autre vestige à voir il y a dans le musée les statues du roi Charles V et de la Reine, qui ornaient le Louvre médiéval.

Mazette ! 15 € c'est pas donné.

Etienne

Jérôme P. a dit…

Un petit clin d'oeil à votre article en rappelant que l'une des explications les plus courantes sur l'origine du mot "Louvre" serait qu'il provient du mot saxon "lower" signifiant "tour"...
Et un immense bravo pour tous ces articles très instructifs sur cette ville qu'on est si nombreux à chérir.

JPD a dit…

Merci !

Anonyme a dit…


La lumière artificielle colorante est très à la mode, originale, artistique... le volatil...le vaporeux qui enveloppe et qui cache un peu, quelquefois...Elle a souvent une espèce de densité qui constitue une œuvre éphémère en elle-même. Son caractère provisoire (ou temporisé) n'est qu'un moment plus ou moins apprécié à passer...
A tout prendre, une bonne lumière dite "du jour" est sans doute le meilleur moyen de montrer un objet dans sa dimension et son caractère. Mais c'est tout bête, ordinaire, banal.
C'est bien ça mon spot ?
Otto.