.

.

.

.

jeudi 10 septembre 2015

Dictionnaire historique des rues de Paris en 1855

de Félix et Louis Lazare.
Éditions Maisonneuve et Larose.

1855, Paris n'a que douze arrondissements, les villages de banlieue se nomment Grenelle, Passy ou Belleville, le baron Haussmann vient d'être nommé préfet de la Seine par l'empereur Napoléon III mais ses grands travaux n'ont pas encore commencé.
1855, c'est l'année choisie par deux frères, Félix et Louis Lazare, employés de la préfecture de la Seine, pour rédiger la deuxième édition de leur dictionnaire exhaustif des rues de Paris.
Autant le dire, ce livre apparaît comme l'inspirateur du Dictionnaire historique des rues de Paris de Jacques Hillairet (op. cit.).
Ce gros ( 22 x 30 cm ) et lourd ( 2,4 kg ) volume se lit facilement. Les trop rares illustrations sont les plans des anciens arrondissements. A défaut de photographies, on aurait aimé quelques gravures pour mieux animer les pages.
A noter en début d'ouvrage une intéressante histoire de Paris.
Introduction de Michel Fleury ( Commission du vieux Paris ).  
  


Retrouvez ce livre dans la rubrique Bibliographie, en bas de la colonne de droite du blog, comme tous les ouvrages cités sur Paris-Bise-Art. 

2 commentaires:

Tilia a dit…

C'est noté.
Par ailleurs, si vous avez connaissance, un jour ou l'autre, d'un répertoire des cafés, bars et bistrots de Paris dans les années vingt, faites-moi signe. Je suis toujours à la recherche de l'adresse du mystérieux café parisien figurant sur les deux photos de Maurice Branger, dont celle-ci a fait la couverture de plus d'un bouquin. D'avance, merci

charly pierre a dit…

ce mystérieux café parisien ,cher JPD , c'est de l'énigme de 1ere classe , du même niveau que la pavillon de Bavière ou le truc du métro Dupleix