.

.

.

.

lundi 14 septembre 2015

De la porcelaine à la pédagogie... Le CIEP

Hors Paris

La Manufacture royale de porcelaine fut fondée en 1740 à Vincennes. Sous l'influence de la marquise de Pompadour, le roi Louis XV décide son transfert à Sèvres en 1751. L'emplacement choisi - une ancienne ferme - est certes plus proche du pouvoir ( Versailles et Bellevue ), mais le terrain pentu, instable et humide et la construction dans l'urgence ( trois ans ) obligèrent à "poser" sur la pente un lourd bâtiment sans fondations.
Très vite, le lourd vaisseau montra des signes de faiblesse ; ceux-ci sont encore visibles aujourd'hui.

La Manufacture survécut à la Révolution en remplaçant les monogrammes royaux par les lettres RF ( République française ), et c'est sous le second empire que la décision fut prise de construire une nouvelle grande manufacture en bord de Seine.

Les bâtiments désertés furent consolidés en 1880 et l'on y installa en 1881 l'Ecole normale supérieure de jeunes filles. Celle-ci restera dans ces locaux jusqu'en 1941.

A sa création en 1945, le Centre international d'études pédagogiques ( CIEP ) s'installe à son tour dans les locaux de la vieille manufacture ; il y est toujours.



En souvenir de son activité première, un magnifique vase de Sèvres accueille les visiteurs.


Du temps de la manufacture, cette salle d'exposition permettait de présenter aux clients les dernières créations.


Je ne vous présente pas Louis XV, vous vous connaissez...


Utilisée comme bibliothèque par l'école et encore dénommée ainsi, cette salle vient de bénéficier d'une restauration exemplaire.


Regardez bien ce couloir carrelé qui desservait les salles de classe : on voit nettement que la rectitude initiale a subi des "pressions".


Totalement invisible de l'extérieur, la cour d'honneur se présente comme un havre de paix. Le petit pavillon en surplomb ( pavillon de Lully ) serait un vestige de la ferme initiale... J'en doute.




Nous grimpons sur le coteau...


... Jusqu'à l'ancien jardin japonais. 


Offert par Albert Kahn à l'école en 1925, ce lieux de repos était propice à l'étude...
Il n'est plus, hélas, qu'une trace dans la végétation.


Le même jardin au temps de sa splendeur, en 1932 :


A l'extrémité est du domaine, en direction du château de Bellevue, s'ouvre la grille du roi donnant accès à la vaste cour d'honneur où attendaient les carrosses.


Pour les chevaux du roi, un simple abreuvoir prenait des allures de fontaine !


En contrebas, la cour du directeur, toujours nommée ainsi.


Dans ce lieu des gens travaillent ; on ne le visite donc pas comme un musée. Cependant, des visites guidées sont parfois organisées par le Comité du tourisme des Hauts de Seine ( Clic ! ).
Plus d'info sur le CIEP : Clic !

1 avenue Léon Journault, Sèvres (Hauts de Seine ).

6 commentaires:

charly pierre a dit…

très bel endroit , ça donnerait presque envie d'y aller pour les journées du patrimoine si je n'avais pas prévu d'aller au musée de la psychiatrie à Neuilly sur Marne , quoique j'en suis à me demander si on me laissera partir une fois la visite terminée et qu'on ne m'invitera pas à y rester un petit bout de temps après avoir enfilé une camisole

charly pierre a dit…

très bel endroit , ça donnerait presque envie d'y aller pour les journées du patrimoine si je n'avais pas prévu d'aller au musée de la psychiatrie à Neuilly sur Marne , quoique j'en suis à me demander si on me laissera partir une fois la visite terminée et qu'on ne m'invitera pas à y rester un petit bout de temps après avoir enfilé une camisole

JPD a dit…

Rien à craindre : ils m'ont laissé sortir !

charly pierre a dit…

en avant , visite guidée du lectorat le plus cultivé du web
Maison blanche , Ville Evrard , Sainte Anne et Saint Maurice ,

Anonyme a dit…


Allons ! allons ! il y a pire que vous !
Tenez ! moi, à mon âge, je cours toujours....
Otto-mobile.

charly pierre a dit…

c'est faux car Otto-man