.

.

.

.

mercredi 8 octobre 2014

La maison de Théophile Gautier - Neuilly

Hors Paris

A deux pas du pont de Neuilly, la tranquille rue de Longchamp semble somnoler sous le soleil. Une maison toute blanche attire le regard ; c'est celle qu'occupa Théophile Gautier de 1857 à sa mort en 1872.


 Saviez-vous que le Capitaine Fracasse était né à Neuilly ?


 Une plaque nous rappelle la présence de l'écrivain :


 Cette photo, prise dans les années vingt ( pas par moi ! ) nous montre qu'un buste avait été placé en haut du pignon. Il a disparu.

Photo AMNSS
 Mais ce qui m'a interpellé, c'est cette deuxième plaque :


 J'ai bien regardé :  l'interdiction est grosso-modo respectée, sauf par les caniches !


32 rue de Longchamp, Neuilly-sur-Seine ( Hauts de Seine ).

10 commentaires:

Thérèse a dit…

Bien amusante cette plaque "historique' surement destinee au chien et au cheval du dit Capitaine!

Anonyme a dit…



Mais non ! mais non !
C’est pour le marchand de vins qui était au début de la rue recevant très souvent des camions hippo venant livrer…et des fiacres, trop nombreux, devant l’Hôtel Charlemagne.
Par contre, il n'y a guère que les caniches pour ne pas savoir encore lire les pancartes.
Otto.

JPD a dit…

Ah ! Bah si nous avons des neuilléens dans notre lectorat, je ne peux pas lutter, forcément !

Anonyme a dit…

Que votre humour est rafraîchissant!
Vos articles sont de vrais délices,et une bien jolie façon de faire "la touriste à la capitale" Anne

Anonyme a dit…


Un ex-neuilléen ! d'occasion dans un appart' militairement réquisitionné en 45. C'était le bon temps, seulement à cet égard !
Otto.

Anonyme a dit…

Cette interdiction fut faite car les chevaux et bestiaux auraient pu fracasser les émaux et camées de mademoiselle de Maupin !

Etienne

JPD a dit…

Des camées à Neuilly !!! et pourquoi pas des ivrognesses à Versailles ?

Bon, ça fait quand même plaisir de voir qu'il y a des gens qui lisent encore ;-)

Anonyme a dit…


Ca vous étonne ? Il y a aussi des camés, j'en suis sûr !
Otto.

pierre a dit…

je suis heureux au vu du commentaire de l'ex-neuilléen de 1945 de voir que nous avons à travers lui un ancien militaire ou résistant
Nous ne saurons jamais assez vous remercier pour tout ce que vous avez fait à cette époque
merci aussi pour tout l'humour que vous mettez dans vos propos

Anonyme a dit…

Ni ancien militaire, ni ancien résistant. Un jeune pékin simplement, lycéen.
Sans Gloire, quoi ! au milieu de l'immense foule des taiseux et des pétochards dont il ne garde pas le meilleur souvenir.
L'humour, je veux bien, même s'il n'est pas forcément toujours heureux.
On est comme on est, pas vrai ?
Merci quand même.
Otto.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...