.

.

.

.

vendredi 24 octobre 2014

La cloche de Sceaux - L'obus Marie-Rose

Le parc de Montsouris recèle décidément bien des mystères !
Observez ce tampon au milieu d'une pelouse jouxtant les voies du RER B. Serait-ce une plaque d'égout ?



 Jetons un œil...


Si vous étiez accompagnés et si vous en aviez l'autorisation, voici ce que vous verriez :

Photo Rémy Teppaz

Un cylindre surmonté d'une coupole ( en forme d'obus ) d'une hauteur de 16 mètres ( cinq étages ) et de neuf mètres de diamètre. Un pilier central est relié par des arches qui équilibrent les forces.

Photo Rémy Teppaz



Photo Rémy Teppaz

Cette "cloche" est assise sur la voûte du tunnel ferroviaire de la Petite ceinture comme le montre ce plan de coupe :

Coupe provenant de l’article « Le tunnel de Montrouge sur la PC et les carrières » (réalisée d’après un document de la BHVP) extrait de Liaison SEHDACS n°21 (paru en 2014).

Sur cette ancienne carte, notre cloche est indiquée avec précision (croix rouge dans un cercle), à proximité immédiate de la ligne de Sceaux.

Planche 26-54

Sur cette photographie prise en 1864, on voit le début des travaux de percement du tunnel de Montrouge. Cette photo est prise là où se trouve notre cloche.
Observez que les voies de la ligne de Sceaux sont au niveau du sol. Ce n'est qu'entre 1928 et 1932 que d'importants travaux furent entrepris pour supprimer les passages à niveau de la ligne de Sceaux ; la partie de ligne traversant le parc de Montsouris fut abaissée et un tunnel de 520 mètres de long fut construit sous la Cité universitaire.

Bibliothèque historique de la ville de Paris
Notes :
 - Cloche de Sceaux : dénomination purement SNCF relative à l'infrastructure de la Petite ceinture. Tire son nom du croisement avec la "ligne de Sceaux".
 - Obus Marie-Rose : dénomination donnée à ce "gouffre" par les cataphiles.
 - La ligne de Sceaux est l'ancienne appellation du RER B sud
 -  Le tunnel de Montrouge deviendra le tunnel de Montsouris après l'ouverture du parc ( 1878 ).

8 commentaires:

Thérèse a dit…

Qui aurait dit?

Anonyme a dit…

Publier un tel renseignement avec un lieu facilement identifiable va entrainer la dégradation extrêmement rapide de ce lieu (fréquentation cataphile, tags, déchets ...) C'est irresponsable et incompréhensible de la part d'un "amateur" du patrimoine parisien.

marc a dit…

Le commentaire de l"anonyme" précédant est excessif et désobligeant, il aurait pu tourner sa phrase autrement. Dommage pour lui

JPD a dit…

Vous avez raison Marc, mais j'ai néanmoins décider de publier ce commentaire pour y répondre !
En effet, bien conscient des risques évoqués par ce lecteur, j'ai pris conseil auprès de responsables et de "spécialistes avant de rédiger mon envoi.
La cloche de Sceaux ne mène nulle part ; il n'y a donc aucun intérêt d'y pénétrer pour les cataphiles-taggeurs.
Ce site est en outre fermé, gardé et surveillé quasi-quotidiennement par le personnel des parcs & jardins.
Et puis, si d'aventure, des petits malins voulaient quand même decendre dans ce cul-de-basse-fosse, qu'ils prennent garde : si quelqu'un referme le tampon, ils sont prisonniers !

yann a dit…

Publier l'accès d'un endroit aussi dangereux est quand même irresponsable. S'il arrive le moindre accident et qu'un jeune dit qu'il a trouvé l'accès via votre site, vous risquez d'être poursuivis. C'est ce qui vient de se passer avec l'accident survenu aux niveaux de la gare de Montrouge.

pierre a dit…

moi de prime abord j'aurais jamais penser y accéder , mais ce qui pourrait à la rigueur me donner l'envie de risquer ma vie pour aller taguer ce lieu et y faire une battle de rap ce sont les commentaires à la ;;; de yann et de l'anonyme
et d'après le yann un jeunot pourrait suivre ce blog, j'en doutes fort , la moyenne d'âge des lecteur de ce blog doit être au minimum de la quarantaine ( j'en ai 56)

François a dit…

Bonjour,
Et merci pour vos trouvailles toujours passionnantes.
En revanche, je n'ai pas saisi l'utilité de la cloche : s'agit-il d'un ancien puit ayant permis d'attaquer le percement du tunnel ? Un puit d'aération ?

@Yann : "aux niveaux" de la gare de Montrouge : rassurez-vous, ça fait longtemps qu'il n'y a plus de passages à niveau sur la Petite Ceinture, les" jeunes" ne risquent rien ! Et encore moins de se faire renverser par un train ;)

JPD a dit…

Merci pour votre commentaire.
La seule utilité de cette cloche maçonnée est de solidifier et de stabiliser le terrain au-dessus du tunnel de la petite ceinture. A l'origine, il est possible que ce soit l'effondrement d'une ancienne carrière en sous-sol (nombreuses dans les parages) qui ait provoqué ce "trou".

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...