.

.

.

.

lundi 14 avril 2014

Un cadran solaire, une statue, un jardin touffu, etc...

Le 46 rue du faubourg du Temple n'a rien d'extraordinaire à première vue...


Poussons tout de même la porte; après le premier bâtiment, nous traversons une première courette puis une petit passage et là...


Nous sommes à la campagne !



Des jardinets, des fleurs, des oiseaux...



Il y a même une dame toute nue !




Une étonnante maison à colombages nous regarde



En revenant sur nos pas, nous découvrons la façade sur jardin de cette étonnante construction à l'allure semi-aristocratique. Était-ce la demeure de quelqu'un d'important ? Était-ce un couvent ? Rien dans mes grimoires ne me permet d'avoir un avis... Jacques Hillairet n'en parle pas. Si vous avez une information, je suis preneur !



46 rue du faubourg du Temple, Paris XI°.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour
la rue du Faubourg du Temple a du être ardue à grimper à vélo
félicitations
Il me semblait que vous nous aviez parlé il y a quelque temps d'une galerie commerciale inscrite aux monuments historiques dans les impairs de la rue du Faubourg du Temple ,côté 10e ,aux environs de la cour des bretons

JPD a dit…

Ah non ! Le vélo à Paris ? Il faut être fou !
Quant au Palais du Commerce, c'est par là ---> http://paris-bise-art.blogspot.fr/2008/11/palais-du-commerce.html

Anonyme a dit…

Pourquoi faut-il être fou pour faire du vélo à Paris ?
Il me semble que c'est un moyen pratique et agréable de se déplacer dans Paris, et pas plus dangereux qu'un autre moyen de transport, contrairement aux préjugés.
C'est dommage qu'il y ait encore des gens pour penser que vélo à Paris = folie.

Photoerrances a dit…

Vraiment une très jolie découverte, presque incroyable au coeur de Paris qui grouille sans cesse...

JC a dit…

un couvent? il n'y en avait pas dans le secteur à la Révolution
http://paris-atlas-historique.fr/resources/implantation+religieuse+chronologie.pdf

et on voit mal les religieux(ses) cohabiter avec des femmes nues...

JPD a dit…

Je suis bien d'accord avec vous. Je n'ai mentionné cette hypothèse que parce-qu'une résidente l'avait évoquée.
Quant à la cohabitation avec les femmes nues...

Anonyme a dit…

bonjour JPD,

pour moi aussi le couvent me paraît impossible, l'architecture ne correspond pas. C'est plutôt un immeuble de rapport (il semble de la première moitié du 19e siècle), ou un hôtel qui faisait aussi cabaret d'où ce vaste jardin? mais à l'architecture soignée, les maisons ont du être construites plus tard sur une partie du jardin.
Etienne 92

Anonyme a dit…

Dans un quartier particulièrement dense. Mais quel dommage ce bric-à-brac.
Otto.
NB - j'ai lu qq part qu'il y avait un autre dico nettement plus complet que celui d'Hillairet. (???).

JPD a dit…

Pour autant que je sache, Jacques Hillairet est LA référence inégalée. Ceci dit, je suis toujours à l’affût de nouvelles sources et si vous en connaissez une, je suis preneur !

Anonyme a dit…

Hélas, j'ai eu le tort de ne pas noter le nom de l'auteur de cette déclaration...comme la référence en question.
Globalement la critique : il y a plus complet et plus précis qu'Hillairet.
(un jaloux ?)
Otto.