.

.

.

.

mercredi 6 novembre 2013

Patrimoine parisien: la destruction continue - L'église Saint-Augustin

J'aurais préféré vous parler de l'église Saint-Augustin pour saluer l'oeuvre de Baltard, typique de l'époque haussmannienne. J'aurais aimé vous dire que Napoléon III aurait souhaité y être inhumé. J'aurais aimé vous montrer les toiles de Bouguereau dans les chapelles transversales.J'aurais aimé vous dire que 60 mètres sous la coupole, c'est haut. J'aurais aimé...

Mais si je parle aujourd'hui de l'église Saint-Augustin, c'est encore une fois pour déplorer l'état de délabrement du patrimoine parisien.


Hier soir (5 novembre 2013), une des statues de la façade est tombée, ne faisant heureusement aucune victime.
Cette statue était l'une des quatre surmontant le parvis, représentant les quatre évangélistes sous leur forme symbolique: Matthieu (un archange), Marc (un lion), Luc (un bœuf), et Jean (un aigle), toutes sculptés par Jacquemart.




Ce qui subsiste de la statue de Luc




Alors, bien sûr, on nous répondra que le patrimoine coûte cher, que la crise, que le budget, etc...
Mais quand on installe des tipis sur des pontons amarrés devant le musée d'Orsay, il n'y a pas de crise ???

Marc Verhille / Mairie de Paris
Place Saint-Augustin, Paris VIII°.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Des statues anciennes de 150 ans qui s’effritent, ce n’est pas banal, même en admettant que le climat et l'air parisiens ne sont pas fameux pour entretenir la sainteté. Le choix de la pierre n’était-il pas le bon ? Commençait-on à mégoter, déjà, sur la qualité ?......Les édifices religieux de l’époque brillent plus par leur nombre que pour leur qualité architecturale individuelle, ou par
le choix des matériaux : ce Saint-Augustin, sur un carrefour important, témoin d’une époque de renaissance catholique et/ou d’emprise religieuse sur la population parisienne !...Pas le plus moche parmi les moches.
Ceci dit, il faut l’entretenir, maintenant.
Les tipis ne me semblent pas les mieux choisis pour évoquer le papillonnement de la Municipalité parisienne : admettez quand même que c’est moins couteux à démonter que de
refaire des statues à Saint-Augustin.
Otto.

rosa maria a dit…

Un blog demasiado bueno como para pasar desapercibido.
Te preguntaría si eres periodista y si fuera así te felicitaria. Cada vez nos sorprendes con cosas inéditas.
Es una pena que monumentos tan impresionantes como éste, se estén desmoronando a marchas forzadas.

En fin, mes felicitations ¡¡¡¡¡

Alain a dit…

Le prix du ticket d'entrée au musée d'Orsay n'est pas le même que celui des églises parisiennes.

JPD a dit…

Je ne résiste pas au plaisir de vous traduire le message de Rosa Maria:

"Un blog trop beau pour passer inaperçu.
J'aimerais vous demander si vous êtes journaliste et si c'est le cas, je vous félicite. Vous nous surprenez à chaque fois avec des choses inédites.
C'est une honte de voir se délabrer si vite des monuments aussi impressionnants.
Enfin, mes félicitations !"

JPD a dit…

@ Rosa Maria:

Muchas gracias por su cálido mensaje. Yo no soy un periodista. Yo sólo soy un amante de París!