.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

vendredi 27 septembre 2013

L'immeuble mystérieux de la rue Lafayette... La gueule des Enfers ?

Rue Lafayette, à deux pas de la Gare du Nord, un bel alignement d'immeubles haussmanniens typiquement parisiens.
Alors pourquoi Umberto Eco a-t-il parlé d'un immeuble mystérieux à cet endroit ? Est-ce vraiment "la gueule des Enfers" ?  (in Le Pendule de Foucault, Grasset éditeur)


Approchons-nous. Nous voyons une porte de garage et pourtant il n'y a pas de bateau... 


De près, la porte de garage est factice...


Levons la tête; nous constatons tout d'abord que le ménage n'est pas fait souvent !


Mais si nous regardons une fenêtre ouverte, que voyons-nous ? Une grille et du béton. Car cet immeuble n'est qu'une façade qui a été conservée afin de dissimuler un ouvrage d'aération du RER B.


Séquence persiflage: A l'époque où ces travaux ont été réalisés (de 1977 à 1981), on prenait grand soin à respecter l'harmonie architecturale d'un quartier. Gageons qu'aujourd'hui, à la place de cette intégration élégante, nous aurions un bloc de béton agressif plein d'angles droits comme la Ville de Paris semble les affectionner...

145 rue Lafayette, Paris X°.

3 commentaires:

Alain a dit…

Umberto Eco n'a pas vraiment tort, le RER, c'est quand même un peu l'enfer.

JPD a dit…

Pas faux !

Anonyme a dit…

Oui, tout le monde parle du 145 rue Lafayette...
Rien que dans ce quartier, allez voir le 174 rue du Faubourg Saint Denis et le 3 rue de l'aqueduc...
Mince alors, il y a comme un air de ressemblance.
Ces immeubles sont nombreux à Paris !
... Et je les traque :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...