.

.

mercredi 24 avril 2013

La Maison d'éducation de la Légion d'honneur - Saint-Denis (1)

Hors Paris

Dès le huitième siècle, l'importance de Saint-Denis en tant que résidence royale et abbaye est attestée.
Depuis, l'abbaye ne cessera de prendre de l'importance; la basilique devenant sépulture royale.
Après la Révolution et l'expulsion des religieux, l'abbaye sera sauvée par Napoléon qui y installera la Maison d'éducation de la Légion d'honneur en 1806.


"Protégée" par le clocher de la basilique toute proche, la façade ressemble à celle d'un château:






Les bouteroues sont d'importance, à l'image des carrosses qui passaient par là !


Le cloître est tout simplement le plus vaste de France: chaque côté mesure plus de 69 mètres.



Les galeries du cloître n'ont été fermées par des baies qu'en 1816.


La visite n'est pas terminée, nous reviendrons !
à suivre...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Avec ces boute-roues, et d'autres ailleurs, on peut se demander combien de roues de carrosses, voitures, fiacres et autres y ont été arrachées.
C'était la crevaison type XVII et XVIII ème Siècle !
Et pas de stations-service !
Notre époque est vraiment formidable question "caisse".
Otto Médon.

Alain a dit…

Pour l'instant, rien de bizarre...j'attends avec impatience le message suivant.

okapi07 a dit…

Petite erreur : une travée est l'espace comprit entre les colonnes séparent chaque fenêtre . Je pense que c'est plutôt les côtés qui font 69 mètres .

Sinon , bravo pour ce blog géniale , riche en découvertes ( c'était le but ) . Il y a apparemment moyen de faire des propositions mais je n'ai toujours pas comprit comment faire .

JPD a dit…

Bien vu pour les côtés ! Je vais corriger.
Quant aux suggestions, elles sont les bienvenues; pour me contacter ---> paris.bise.art@gmail.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...