.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

lundi 30 juillet 2012

La Banque de France et sa Galerie Dorée, en l'Hôtel de Toulouse (ancien Hôtel de la Vrillière) - 1

Je vous convie aujourd'hui à une visite rare, celle de la Galerie dorée de la Banque de France.

Cette vue-satellite (empruntée à Google Maps), sur laquelle j'ai surligné quelques lieux, vous permettra de vous y retrouver.


L'entrée rue Radziwill (point jaune sur le plan) me change des digicodes; ici, c'est du sérieux ! La rue Radziwill a été déclassée après la grille; ce n'est plus une voie publique.


Immédiatement à notre droite, la défunte rue Radziwill, englobée aujourd'hui dans la Banque de France, forme un extraordinaire ensemble homogène d'immeubles du XVII° siècle (trait bleu sur le plan).

L'ancien porche de l'Hôtel de Toulouse... vu de l'intérieur.


 La façade (très remaniée) de l'Hôtel de Toulouse (trait vert sur le plan):


Une jolie fontaine (sans eau), dans une cour:


Vous voyez ici le jardin le plus secret de Paris; ne comptez pas aller vous y promener !


Montons...


Sur le palier, des tapisseries aux armes du comte de Toulouse ainsi que son portrait, mais nous n'irons pas plus loin car nous ne sommes pas invités dans les appartements privés du Gouverneur de la Banque de France, hélas... 




Cette statue de Mercure a été découverte le 21 janvier 1976 à l'occasion de travaux dans l'immeuble du 25 rue Radziwill. 
La statue du dieu du commerce à la Banque de France, quoi de plus normal ?



Banque de France, 1 rue la Vrillière, Paris I°.

à suivre...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Ouvert au public pendant les journées du patrimoine.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...