.

.

lundi 12 septembre 2011

Cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste

Cette cathédrale coincée entre deux immeubles peut passer inaperçue, d'autant qu'elle n'est ouverte que lors des offices. Regardez cependant sur la droite de l'entrée, à côté du monument aux volontaires arméniens morts pour la France... 




vous voyez ce long couloir ? Parcourez-le.




Dans cette petite cour loin du bruit, regardez cette fresque commémorant l’indépendance de la République d’Arménie, en mai 1918, deux ans avant son occupation par la Russie soviétique.






15 rue Jean Goujon, Paris VIII°.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...