.

.

.

.

lundi 19 janvier 2015

Métro : La RATP détruit notre patrimoine

Il existe sous le parc Monceau un trésor ignoré de tous. : une boucle de retournement désaffectée qui était jadis parcourue par les trains de la ligne 3 lorsque celle-ci faisait terminus à la station Villiers (de 1904 à 1910).
Dans les années trente, la boucle fut déferrée et un abri géant y fut aménagé pour abriter la direction de la CMP en cas de conflit.
Ces locaux servaient encore de centre de formation dans les années quatre-vingt.
Depuis la station Villiers, les trains accédaient à cette boucle par un tunnel à double voie d'environ 250 mètres. Celui-ci existe toujours, raccordé à la ligne 3 et visible derrière une grille située dans le virage qui précède l'entrée dans la station Villiers (en venant de Malesherbes).
Ce long tunnel un peu sinueux sert depuis des années à remiser du matériel ancien - certains diront historique - comme des voitures Sprague de la CMP ou du Nord-Sud.

image Carto-métro
 Et bien figurez-vous que la RATP a décidé de ferrailler ce trésor !

L'accès piéton à l'ancien centre de formation avenue Van Dyck :




Au bout de ces couloirs, les voies de raccordement :




Mal gardienné, mal surveillé, ce matériel historique a subi les tagueurs et vu des fêtes sauvages avoir lieu sans que jamais la RATP ne prenne des mesures efficaces pour en assurer la préservation.



Derrière cette grille, les trains de la ligne 3 passent en grondant :


Bientôt à la ferraille :


Voici le matériel Nord-Sud... Bientôt détruit :
  

En 1983, un ministre de la Culture avait classé Monument historique une rame verte de notre vieux métro. 
N'y a-t-il plus de Jack Lang dans notre pays ?
Le métro ne fait-il pas partie du patrimoine parisien ?
Pourquoi Paris est la seule capitale qui ne possède pas de musée des transports ?
Il y a un département Patrimoine à la RATP ; à quoi sert-il ? 
La destruction de ce trésor interdit de façon inéluctable la création d'un futur musée à Paris.

Si comme moi vous êtes révolté par ce massacre, faites-le savoir !
Ecrivez à la Ratp, à la mairie de Paris, au président de la région Île-de-France, au ministre de la culture, au ministre des transports, à votre député, à votre sénateur.
Faites état de votre indignation sur les réseaux sociaux.

Détruire un tel patrimoine est un crime. Empêchons-le !
  

31 commentaires:

Hervé BRY a dit…

Ce qui me paraît le plus probable c'est que la RATP dispose d'autres exemplaires en meilleur état des rames entreposées ici, et décide de détruire celles-ci faute d'utilité.

JPD a dit…

Ce que vous dites est la logique.
Hélas, ce n'est pas le cas. Pour certains matériels ex-CMP et pour le matériel survivant du Nord-Sud, ce sont las derniers !

charlie pierre a dit…

c'est malin , on laisse le patrimoine se dégrader et des conards le détruire , après on dit la bouche en chœur que les wagons sont dans un état déplorable et qu'on va les ferrailler et que c'est la seule option
vous ne nous aviez pas parlé d'un hypothétique musée à Chelles ?

JPD a dit…

L'hypothétique musée de Chelles appartient à l'AMTUIR, association qui lutte depuis cinquante ans pour la création d'un musée des transports à Paris. Leur collection est constituée majoritairement de bus, trolleybus et tramways. Les quelques voitures du métro parisien en leur possession ne sont pas hélas représentatives de l'histoire du métro.

aquarius a dit…

La RATP dispose d'un dépôt de matériels anciens dans le sud du Val-de-Marne: bus, tramways, métros et même RER. En 2013, le dépôt ne semblait pas totalement rempli...

JPD a dit…

C'est vrai ; d'ailleurs je publierai bientôt un article à propos de la réserve de Villeneuve-St-Georges.
Malheureusement, je persiste et je signe : à l’exception d'une ou deux voitures qui survivront peut-être, le stock de matériel de Villiers est voué au ferraillage.
C'est pourquoi il faut tenter de faire autant de bruit que possible pour tenter de sauver ce qui peut l'être.

Anonyme a dit…

Il me semble qu’une ambition artistique ou de simple distinction a fait du Nord-Sud un réseau remarquable et notamment en ce qui concerne les wagons. Tout gamin, la première fois que je suis passé par le réseau N-S, cela m’a sauté aux yeux !
Evidemment, il faut sauver ce qui peut encore l’être.
Les pétition sur internet, ça marche, ça va vite et ça fait du poids.
Ouvrez-en une !
Otto.

JPD a dit…

Je ne sous estime pas l'audience de Paris-Bise-Art, mais sachez qu'elle est inférieur à celle de TF1. Je sais, ça étonne, mais c'est comme ça.
Lancer une pétition aujourd'hui équivaudrait à passer quatre semaines (dans le meilleur des cas) pour amasser quelques milliers de signatures, le tout sans garantie de résultat.
Or, d'après mes informations, il y a urgence : on prépare déjà le déménagement...
C'est pourquoi, j'ai préféré utiliser la force démultiplicatrice de Twitter pour "faire le buzz" et espérer une réaction rapide.
Je ne veux pas trop m'avancer, mais je sais que déjà des journalistes ont commencé à couvrir le dossier...

=> Cross your fingers ... Wait and see !

philippe aupie a dit…

Je suis allé en formation dans cette station,en 1984/1985.
Je ne pensais pas être en cours assis à côté d'un tel trésor.
Dommage que la RATP le laisse tel quel.

Philippe Célérier a dit…

Quel scandale... quelle tristesse !
Comment peut-on laisser ainsi saccager de tels témoins de l'histoire de Paris ?

J'ai relayé l'info sur touiteur, soyons un maximum à le faire !

Matthieu Rubin a dit…

Bravo Maître JPD pour ce bel écho à votre combat:

http://www.metronews.fr/paris/ratp-les-rames-oubliees-de-la-ligne-3/

JPD a dit…

Merci ! Je suis heureux que vous m'ayez senti maître !
Mais j'eusse aimé que cet écho fut encore plus important.

charlie pierre a dit…

je trouve l'article de Métro un peu réducteur sur vos talents , il vous qualifie de fin connaisseur du métro parisien , mais rien sur vos autres qualités à savoir
spécialiste en pavé de bois , architecte en monuments historiques , détective privé à la recherche de l' Ourcq contrepéteur de tout premier plan et pour finir photographe émérite

JPD a dit…

Allo, allo, tango Charlie Pierre, votre message a été coupé : je ne vois que quatre lignes de qualités !

JPD a dit…

Le lien de Matthieu Rubin est erroné. Voici le bon :

www.metronews.fr/paris/ratp-les-rames-oubliees-de-la-ligne-3/moat!wZnN7z1i4E30A/

Abe a dit…

Bonjour! J'appartien une asotiation de défense du Patrimoine à Madrid. Nous avons aussi à notre ville les garages originales du Metro-Madrid de 1919 menacées. Sont en danger par la construction des horroreus bâtiments. On a une pétition à Change.org pour la protection de toute la resseau original du Metro: https://www.change.org/p/comunidad-de-madrid-declaren-el-metro-de-madrid-bien-de-inter%C3%A9s-cultural-para-protegerlo

JPD a dit…

C'est fait ! et j'ai retwitté votre pétition.

Eric P. a dit…

Qu'est ce qu'elle est belle la rame Nord-Sud ! Je ne l'avais jamais vue ! On voit aux journées du patrimoine la rame rouge et verte mais jamais celle-ci.
On dirait qu'elle est sortie des studios Disney. Quelle époque concerne-t-elle et a-t-elle été visible au cinéma ?

JPD a dit…

Le matériel 'Nord-Sud" tient son nom de la société privée concurrente de la CMP à qui deux lignes avaient été concédées au début du XX° siècle (actuelles lignes 12 et 13 nord).
Ce matériel, inauguré en 1910, se distinguait - en plus de ses couleurs - par un soin apporté à la décoration, bien dans le style Art-nouveau. Il roulera en service commercial jusqu'en mai 1972.
Les voitures montrées ici sont les dernières. Il n'y aurait plus assez de voitures pour reconstituer un train de cinq caisses qui, de toutes façons, ne seraient pas en état de rouler.

Eric P. a dit…

Merci Jean-Paul pour ces précisions ! Donc leur création remonte à 1910. Et avons-nous l'historique précis de toutes les rames ayant circulé et notamment les rames mises en place en 1900 sur la 1ère ligne ? Je suppose que toutes les infos sont disponibles à la réserve historique de Villeneuve-Saint-Georges que j'espère un jour pouvoir aller visiter.

JPD a dit…

Oh non ! Villeneuve n"est qu'un hangar où sont stockés des matériels anciens. Je prévois de faire un envoi bientôt.
Pour la doc, il y a bien une médiathèque à la Ratp, mais le plus simple est de consulter Wikipedia ; ce n'est pas souvent une source fiable, mais pour ce qui concerne les transports parisiens, je connais l'auteur des articles, il est compétent.

Eric P. a dit…

Effectivement sur Wiki, on les retrouve !

Pour le premier type de rame en 1900 c'est le M1
http://fr.wikipedia.org/wiki/M1_%28m%C3%A9tro%29 qui sont entreposés au Musée des transports urbains, interurbains et ruraux de Chelles malheureusement fermé à ce jour http://amtuir.org/

Ensuite les Sprague-Thomson en 1908 que nous connaissons

Ensuite le MA51 en 1951. Je suis surpris que l'on ait que des maquettes. Cela veut-il dire qu'ils ont totalement disparu ? http://fr.wikipedia.org/wiki/MA_51

Le MP51 de de 1952 à 1956 (ouf! il existe encore dans ce même musée)
http://fr.wikipedia.org/wiki/MP_51

Le MP55 en 1955, encore une maquette :-(
http://fr.wikipedia.org/wiki/MP_55

Le Zébulon en 1968
http://fr.wikipedia.org/wiki/Z%C3%A9bulon_%28RATP%29



JPD a dit…

A Chelles, le musée de l'AMTUIR est malheureusement fermé au public, mais si on regarde bien Paris-Bise-Art, on voit ça : http://paris-bise-art.blogspot.fr/2014/07/amtuir-musee-des-transports-urbains.html

Sylvain A a dit…

C'en est où?

JPD a dit…

Et bien aujourd'hui, (début juin 2015), les équipes initialement prévues pour s'occuper du transfert fatal du matériel ont vu leur planning annulé. Je crois savoir qu'au siège de la Ratp, on a entendu quelques noms d'oiseaux, et pas seulement pour vilipender Paris-Bise-Art !
Bref, pour l'instant, le danger est écarté grâce au buzz que nous avons tous participé à créer.
De plus, le changement à la tête de la Ratp signifie qu'on ne bouge plus jusqu'à nouvel avis !
Mais attention, nous avons gagné une bataille mais nous n'avons pas gagné la guerre... Oui, car j'ai des références ;-)
Il importe de rester vigilant !

Sylvain A a dit…

Il faut toujours se battre pour tout mais ça vaut la peine :)
Merci pour cette bonne nouvelle :)

Anonyme a dit…

Bonjour,

Quand est-il de la situation ? J'ai entendu dire que la RATP souhaitait utiliser ses voies pour en faire un nouveau lieu de stockage des rames de la ligne 3 ?

Mr Crepper a dit…

ça y est quelques voitures sont parties ya quelques jours

JPD a dit…

Oui mais cette fois-ci, ce n'est pas pour les ferrailler toutes !

A part 2 ou 3 véhicules non réparables, les autres seront entreposés à Villeneuve-st-Georges.

Anonyme a dit…

Je suis un passionné de vieilles rames depuis plus de soixante ans.J'ai habité 59 ans le quartier et j'ignorais qu'il y dormait de tels trésors.Merci pour votre action de préservation de ce matériel,tout doit ètre sauvé,c'est très important.C'est extraordinaire votre découverte et votre énergie tenace et persévérente,pour empécher un ferraillage absolument scandaleux.Merci encore.

RAW RATP a dit…

toutes les voitures spragues sont partie y compris la voiture de mf77 le M30138 de la 069