.

.

.

.

lundi 15 décembre 2014

Cité Odiot

Petit espace privilégié dans le grouillant quartier des Champs-Elysées, la cité Odiot porte le nom du célèbre orfèvre qui exécuta le berceau du roi de Rome et la châsse de Saint-Vincent-de-Paul ( Clic ! ). Il avait fait construire à cet emplacement un hôtel particulier superbe décoré de fresques pompéiennes.
Aujourd'hui, la cité Odiot a perdu son accès vers la rue de Berri, mais elle reste un discret îlot de verdure, hélas bien protégé par un digicode ( mais il y a du passage tout de même ).


La cité dispose de deux entrées, aux numéros 26 et 34 rue Washington.
Il faut d'abord traverser l'immeuble sur rue :



Il ne vous reste qu'à écouter les oiseaux !






Avant de partir, un salut à l'adorable maison de la concierge :


Cité Odiot, 26 et 34 rue Washington, Paris VIII°.

5 commentaires:

pierre a dit…


Comme vous le dites " il ne vous reste qu'à écouter les oiseaux"
quoi de plus normal d'écouter " cité Audio "

JPD a dit…

Je suis effondré !

Anonyme a dit…

Très étonnant, si près des Champs-E. Un très bel espace. Anciens lieux monastiques ?
Otto.

JPD a dit…

Non, non, pas monastique; c'est le lotissement d'un ancien hôtel particulier (celui de J.B. Odiot) ainsi que de son jardin.

pierre a dit…

la photo de la loge de la gentille concierge m'a donné envie de découvrir la terrasse qu'on voit à l'arrière plan
donc un petit coup de Google earth , malheureusement rien de tonitruant , des toitures avec des velux ou des climatiseurs et une cour avec un gros W du plus mauvais goût pour Washington je suppose
rien à voir avec la cité Odiot