.

.

.

.

dimanche 30 novembre 2014

Sur les traces des Expositions universelles

de Sylvain Ageorges, aux éditions Parigramme.

Ce livre petit par le format ( 22 x 18 ) est grand par la somme considérable d'informations qu'il contient. Passant en revue toutes les expositions universelles ou coloniales parisiennes de 1855 à 1937, l'auteur a cherché (et trouvé) les innombrables vestiges subsistant encore dans Paris et alentours. Car il n'y a pas que la tour Eiffel qui nous reste de ces expositions ; des dizaines de monuments, pavillons, charpentes, statues, etc ont été réutilisés avec plus ou moins de bonheur. Ils sont là, sous nos yeux, il suffit de savoir !



3 commentaires:

pierre a dit…

et la candidature française pour l'exposition universelle de 2025 on en pense quoi sur ce blog?
j'y suis à priori plus favorable qu'à l'organisation des jeux olympiques
et vous

Thérèse a dit…

Quelle bonne idee, pas l'organisation des jeux olympiques ni l'exposition universelle de 2025 mais de cette trouvaille:"Expositions universelles."

Anonyme a dit…


En cette période de morosité à l'horizon bouché ce ne serait pas une mauvaise chose, dit sans jugement qualitatif. C'est économiquement et globalement plutôt positif en ce siècle où l'on ne peut parler de rien sans y faire intervenir l'investissement, la finance, le pognon, le blé, l'oseille, la thune qui font bouger le Monde.
Otto.