.

.

.

.

lundi 20 octobre 2014

L'invention du vieux Paris

L'INVENTION DU VIEUX PARIS

par Ruth Fiori
Editions Mardaga

Ce fort volume ( 328 pages ) est à ma connaissance le premier à envisager la naissance d'une conscience patrimoniale à Paris sous l'angle des groupes de pression qui contraignirent les pouvoirs publics à tenir compte de l'histoire des lieux.
A l'heure où un "Paris moderne" semblait vouloir faire table rase du passé, des groupes humains s'unirent - s'opposèrent parfois - et se constituèrent en associations auxquelles nous devons une bonne part de nos fleurons architecturaux.

Ruth Fiori est historienne du patrimoine. Son travail est de haute volée ; Elle a su trouver une iconographie inédite et fournie, même si parfois on aurait aimé des illustrations plus grandes.

Si vous ne le lisez pas d'une seule traite, vous piocherez à l'envi dans cet ouvrage majuscule que vous garderez pour longtemps à portée de main.


2 commentaires:

pierre a dit…

excellente idée de nous faire connaitre de tels ouvrages
autre chose lu sur le site du "parisien " de ce jour
La rue Dénoyez serait en péril , je me suis dit " c'est un combat pour ce blog"
eh bien non figurez vous que la rue Dénoyez connu est la Mecque du street art et que les portes et les mûrs sont recouverts de graffs , tags ,et je ne sais plus trop quoi encore
la ville veut faire des logements sociaux et une crèche , eh bien qu'elle les fasse , ça fera des tags en moins
c'est la même chose pour le sapin de Noël de la place Vendôme , je vous jure , ce n'est pas moi qui l'ai dégonflé , mais je suis bien content quand même
enfin pour ces deux formes d'art il y aura peut être du budget participatif

Anonyme a dit…

c'est déjà assez ridicule de mettre une piscine dans la rue Denoyez ( des noyés)