.

.

.

.

mercredi 8 janvier 2014

Loix et actes de l'Autorité Publique (7)

Nous sommes devant l'église Saint-Merry, rue Saint-Martin.
Mais doit-on dire Saint-Merry ou Saint-Merri ? Personne n'est d'accord; les deux graphies semblent indifféremment utilisées. Je préfère opter pour Merry, car ça veut dire joyeux en anglais !


Avouez que vous étiez passés devant sans la voir !
Je parle de cette plaque grisâtre se confondant presque avec les pierres.


Il s'agit encore une fois d'une plaque en ardoise destinée à porter à la connaissance du peuple les décisions des autorités révolutionnaires.



Mine de rien, c'est la septième plaque de ce type découverte au hasard de mes pérégrinations... En connaissez-vous d'autres ?  


80 rue Saint-Martin, Paris IV°.

Rappel: Pour voir l'ensemble des envois consacrés à ces plaques, cliquez sur le libellé "Loix et Actes" ci-dessous.

8 commentaires:

Matthieu Rubin a dit…

Il paraît que st Roch et St. Étienne du mont présentent les traces de ces plaques mais je ne puis l'affirmer.

Anonyme a dit…

Bonjour
tout d'abord je prends le temps de vous féliciter pour la qualité de votre blog
j'y suis venu par l'intermédiaire d'un autre excellent blog " le piéton de paris"
vous n'êtes pas concurrents mais complémentaires avec un excellent esprit
vous devez sûrement être au courant que du 31 janvier au 2 février les parisiens curieux ont rendez vous dans des sites insolites de la capitale avec l'opération face cachée
bonne journée et continuez à nous régaler

JPD a dit…

@ Matthieu: Ni l'un ni l'autre, hélas !

@ Anonyme: Merci pour votre commentaire.
Attention à Paris Face Cachée ! Certaines destinations sont très intéressantes mais d'autres sont surtout une opération commerciale...

Matthieu Rubin a dit…

Au temps pour moi. Le blog ´panamstory ´ publie une photo troublante de St. Roch, d'où ma supposition.
En ce qui concerne paris face cachée, je suis très circonspect sur ce nouveau cru, qui propose des visites jusqu au 26€ pour des endroits pas si ´caches ´. Dommage, les premières éditions étaient bien plus attrayantes. Il en faut pour tous les publics.

Hana de Prague a dit…

Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas, même si j´ai déjà photografié toutes les autres plaques pour un historien tchèque (celle de la rue Royale, St.Gervais, St.Louis en l'Ile, St.Philippe de Roule et St. Séverin), en bref, toutes les plaques que j'avais trouvées sur votre blog :-) L'unique que j'ai trouvée toute seule c'étais celle de l'église protestante de la rue St.Antoine.
Quant à St.Roch et St.Etienne du Mont, je pense qu'il n'y ait que des griffes qui tenaient les plaques...

Anonyme a dit…

Sur l'église St. Roch on voit en effet la trace de cette plaque et des barres métalliques semblable aux autres.
Puisque toutes les plaques (sauf une) sont sur des murs d'églises, je ne fais que deviner que celle qui se trouve Rue Royale à l'entrée de l'Hotel de la Marine n'est pas à son emplacement original. Est ce l'ancienne plaque de l'église St. Roch ?

JPD a dit…

Merci pour vos commentaires.

@ Hana:
A Saint-Roch, on distingue l'emplacement d'une plaque sur une entrée latérale fermée, mais rien n'indique qu'il s'agissait de nos plaques "Loix et actes". La rue Saint-Honoré étant déjà à l'époque un axe important, j'aurais plutôt vu une telle plaque apposée sur la façade de l'église, comme à Saint-Philippe-du-Roule... mais ceci n'est que ma réflexion !
Quant à St-Etienne-du-Mont, j'en ai fait le tour à pied hier en collant mon nez sur les murs et je n'ai rien vu qui ressemble de près ou de loin a nos plaques !

@ Anonyme:
La plaque se trouvant rue Royale est bien à son emplacement d'origine, sur le mur de ce qui était à l'époque le garde-meuble national (ex-garde-meuble royal).
Si beaucoup de ces plaques ont été placées sur des églises, c'est simplement parce-que celles-ci se trouvaient généralement sur les places centrales ou sur les grands axes. Rappelons que la Révolution avait saisi les biens de l'église pour les transformer en biens nationaux et que donc la notion de religion était totalement absente.

marc a dit…

La plaque semble avoir été enlevée dans le cadre de l'actuelle restauration (plus que nécessaire) des façades de l'église St Merry
En espérant qu'elle sera remise après