.

.

lundi 1 avril 2013

La maison des Jardies, le monument à Gambetta - Sèvres

Hors Paris

Dans cet aimable petit coin de banlieue résidentielle, à la limite de Sèvres et de Ville d'Avray, c'est avec surprise que l'on découvre cet imposant monument...
Alors que l'Alsace et la Moselle sont sous domination prussienne, une souscription est lancée par des communes courageuses et patriotes pour l'érection d'un monument à Gambetta. C'est Auguste Bartholdi, alsacien également, qui se chargera de la sculpture.


La maison adjacente est celle qu'habita Léon Gambetta jusqu'à sa mort en 1882.


Cette maison fut celle du jardinier de Balzac qui, poursuivi comme toujours par les créanciers, était venu trouver refuge "à la campagne".


Nous entrons par la cuisine; c'est du solide !


Le salon et la salle-à-manger sont typiquement XIX° siècle.



Beaucoup de documents sont là pour évoquer le grand homme.


Une petite pièce est consacrée à Balzac, l'illustre voisin.


Au premier étage, la chambre semble attendre son occupant



Difficile de croire que cette maison fut, pendant des années, un lieu de pèlerinage laïc pour des milliers de visiteurs... Aujourd'hui, il y a de grandes chances que vous y soyez seul si vous venez en semaine.

Entrée: 5,50 €
14 avenue Gambetta, Sèvres (Hauts de Seine). 

1 commentaire:

Alain a dit…

Ce qui frappe l'écolier Français, dans la vie de Gambetta, c'est surtout son voyage en ballon.