.

.

mercredi 23 janvier 2013

La bijouterie Fouquet par Alphonse Mucha - Musée Carnavalet

L'Art nouveau - ou l'esthétique de la ligne courbe - a eu trois chefs de files: Hector Guimard (1867-1942), le tchèque Alphonse Mucha (1860-1939) et Jules Lavirotte (1864-1929).

Si le plus connu par les parisiens est Guimard (les fameuses bouches de métro), Alphonse Mucha mérite également notre admiration. En 1901, il conçut la bijouterie Fouquet au 6 rue Royale. Cette boutique, démontée en 1923, a été intégralement remontée au musée Carnavalet.


Peu de recul hélas pour admirer la superbe devanture





Les sculptures sont d'Auguste Seysses



Les vitraux sont de Léon Fargues



Comme pour toutes les collections permanentes du Musée Carnavalet,  l'accès est gratuit.


Musée Carnavalet, 23 rue de Sévigné, Paris III°.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je l'ai vu la première fois que je suis allé à Paris avec mes parents, il y a 8 ans. C'est une vraie merveille !

Anonyme a dit…


C’est superbe ! Bravo pour ce choix.
Cet artiste fut un des fers de lance du mouvement « Art Nouveau », décrié et méprisé pendant si longtemps, un peu confondu avec le style « nouille »..
Ce mouvement rapprocha pourtant l’art de la rue qui l’accueillait, dans un dessin harmonieux et coloré et une qualité d’exécution encore peu vue.
La reconnaissance posthume a pris le temps, et maintenant, ce n’est plus une mode, c’est un temps, une époque de l’Art.
Otto.

Hana de Prague a dit…

Merci pour avoir publié vos jolies photographies de l'oeuvre de mon compatriote dont pas à Paris j'ai suivi déjà plusières fois (dans ses anciens ateliers dans la rue de la Grande Chaumière et rue du Val de Grâce). Malheuresement, très peu est resté de son travail à Paris où il est devenu celèbre surtout grâce à ses affiches pour Sarah Bernhardt.

Anonyme a dit…

Pas seulement pour ses affiches, Hana ! C'est un magnifique artiste décorateur (très "Europe Centrale").
Otto.