.

.

mardi 24 mai 2011

Couvent des Bénédictines du Bon-Secours

Une discrète petite impasse dissimule ce qui reste du couvent des Bénédictines du Bon-Secours. Fondé en 1648 et agrandi en 1775. Le couvent sera saisi comme bien nationnal à la Révolution; à partir de 1802, il abritera une filature de coton créee par Richard-Lenoir.Fort dégradé au début du XX° siècle, le couvent perdra sa chapelle en 1937 et son porche en 1971.























On appréciera le bon goût de la Ville de Paris qui appose un panneau publicitaire déroulant devant un monument classé...







101 rue de Charonne, Paris XI°.

Juste en face, au numéro 100, se trouve un autre vestige, l'ancien couvent de la Madeleine de Traisnel. 

1 commentaire:

centaure urbain a dit…

Les voies du Budget Municipal sont impénétrables ... sauf à Saint Jean-Claude Decaux !