.

.

vendredi 24 mai 2019

Portes ouvertes à l'école du Breuil

Une des plus belles balades à faire ce weekend si vous ne voulez pas sortir de Paris: la fête de l'école du Breuil.





L'arboretum voisin sera également ouvert:


Le site de l'école: Clic !

Visite gratuite

Ecole du Breuil, route de la ferme, Paris XII°.



Une pierre à bois rue d'Aboukir

Dans cette rue d'Aboukir tracée sur l'emplacement de l'enceinte de Charles V, arrêtez-vous au numéro 40. 


Vous attendrez qu'on vous ouvre ou vous prendrez rendez-vous avec une des sociétés qui occupent l'immeuble...


Vous parcourrez ce sombre corridor...


Et vous arriverez dans cette courette qui n'a rien pour attirer l'attention.


Rien, sauf un détail sur le sol: une magnifique pierre à bois en état de marche !



Un grand merci à Orianne Vatin qui nous a fait parvenir ces photos.
 ----------> Allez voir son blog passionnant sur Clichy: Clic !

40 rue d'Aboukir, Paris II°.


mercredi 22 mai 2019

Trois passages autour de la rue Didot

Dans sa partie la plus méridionale, qui se nommait jadis "chemin des mariniers", la rue Didot voit s'ouvrir plusieurs petites impasses portant toutes le nom d'un ancien propriétaire.
Ces "villas" ont conservé leur caractère mi-urbain, mi-campagnard, les gens s'y saluent et il n'est pas rare les soirs d'été d'entendre les verres tintinnabuler sous la ramure...

Nous commençons par la villa Deshayes:




C'est tout de même une des plus belles girouettes de Paris !








Plus petite, la villa Mallebay:



Du moderne à taille humaine ? Si, c'est possible !



Ça fait peur, non ?


Cette curieuse maison aux formes inclassables abrite de toute évidence un sculpteur. 


Qui dit vitrine dit vitre, et qui dit vitre dit reflets !



Nous terminons par la villa Duthy:


El correo ha llegado !




Ambiance méditerranéenne mais nous sommes bien dans le XIV ° !


N'oubliez pas de visiter aussi les jumelles villas Jamot; elles sont à deux pas mais les portes sont munies d'un digicode... 

Rue Didot, Paris XIV°.

lundi 20 mai 2019

Maison de passe "Aux Belles Poules" - Rue Blondel (3)

Depuis dix ans, Paris-Bise-Art vous emmène périodiquement au bordel, ou ce qu'il en reste...
Parmi ces lieux de perdition, il en est un que nous visitons aujourd'hui pour la troisième fois: Aux belles poules, fameux établissement de la rue Blondel.

Lors de notre première visite en novembre 2012, nous n'avions pu voir qu'une mosaïque assez pudique reléguée au pied de l'escalier:


 Notre deuxième passage en avril 2017 nous avait permis d'entrevoir au milieu des travaux les trésors cachés en voie de dévoilement...


Il faut vous dire que la jeune fille qui nous avait reçu en 2012 avait dû faire face à la succession de son père/patron et qu'elle avait décidé de reconvertir les bureaux en un lieu de réception original.
Les travaux menés de main de maître ont servi à "mettre aux normes" un établissement qui n'avait pas reçu de public depuis Marthe Richard, mais aussi à réparer les outrages causés au fil des ans par les installations de chauffage central, d'électricité, etc, comme le montre cette photo prise avant les travaux: 


Vous me suivez ?


Tout de suite, c'est le choc. Cette salle que nous avions d'abord vue comme un bureau puis comme un chantier, resplendit ! Les faïences, les carreaux, les miroirs, tout est comme neuf.


Les anciens tuyaux disgracieux ont disparu.


Il faut imaginer cette grande salle avec les équipements requis pour un repas, un cocktail, un lunch, voire un goûter d'enfants (et pourquoi pas ?).




La jeune fille qui assistait son père s'est muée en femme d'affaire passionnée par l'histoire des "lieux" parisiens, bravo !


Un rétro-projecteur nous permettra de voir les différentes étapes de la transformation, et surtout une photo rarissime de ces dames au salon à la grande époque...



Faisons maintenant si vous le voulez bien le tour de ces faïences classées MH, mais dont on ignore l'auteur:



Certains carreaux ont été refaits à l'identique après moulage.









Un faune et la flore...





Si vous cherchez un lieu original pour célébrer une naissance, un mariage ou un veuvage, consultez le site des Belles poules: Clic !



Mes secrétaires se joignent à moi pour vous remercier de votre visite !


Ce lieu ne se visite pas à l'improviste. En revanche, sur réservation, les groupes sont admis. Il est vraisemblable qu'après la première visite organisée à laquelle j'ai eu la chance de participer, il y en aura d'autres si le succès se confirme, ce dont je ne doute pas !


32 rue Blondel, Paris II°.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...