.

.

.

.

vendredi 8 janvier 2016

Séminaire Saint-Sulpice - Issy-les-Moulineaux (3) - Le nymphée

Hors Paris

Retour à l'air libre pour le dernier chapitre de notre visite. Nous contournons la grande chapelle pour aller nous promener sous les arbres.


Au passage, nous saluons une dame qui porte sa croix...


Très vite, nous faisons face à un petit bâtiment dénommé "Notre-Dame de toutes les grâces" ; n'est-ce pas un titre bien long pour un si petit édifice ?


Ce petit oratoire a été construit en 1808 par les séminaristes eux-même, car après les troubles révolutionnaires, le domaine était en cours de reconstitution et ne disposait pas encore de lieu de culte.


Cet édifice initialement provisoire est toujours debout aujourd'hui, comme quoi un franc séminariste peut être un bon maçon ( et non l'inverse ).


À quelques pas de là, se trouve un autre petit bâtiment qui ressemble au précédent ; on apprendra qu'en fait, c'est celui-ci qui a inspiré celui-la.


Nous entrons, quelques marches à descendre... et nous nous retrouvons dans une quasi-obscurité !


Heureusement, il me souvient que mon super-téléphone ( à 20 € ) dispose d'une fonction "lampe de poche" que j'inaugure aujourd'hui !
Le sol est une jolie dentelle de pierres de couleurs :


Mais c'est en levant la tête qu'on comprend tout : nous nous trouvons dans un nymphée !


Cette construction à usage non-religieux date du début du XVII° siècle (autour de 1610) ; il a été voulu par Marguerite de Valois.
Quand on sait que les nymphées sont apparus en France à la Renaissance, il est probable que nous soyons ici dans le plus ancien nymphée de France (à vérifier).




Le décor de rocailles est constitué de centaines de coquillages, cailloux et pierres précieuses (turquoises). Il représente des animaux marins, des masques de théâtre, des divinités, etc.


C'est dans ce pavillon que, selon la tradition, se seraient déroulés les "conférences d'Issy" entre Bossuet et Fénelon.



On ne visite pas le séminaire comme on va au musée ; il faut être patient !
Il est arrivé par le passé que l'office de tourisme de la ville d'Issy-les-Moulineaux y organise des visites.
Les portes s'ouvrent parfois lors des journées du patrimoine (en septembre).

33 Rue du Général Leclerc, Issy-les-Moulineaux ( Hauts de Seine ). 

1 commentaire:

Anne a dit…

Merci, je découvre un nymphée -lieu et nom-. Grâce à vous cette journée ne sera pas perdue.