.

.

.

.

mercredi 27 janvier 2016

Chemin de fer industriel de la Plaine-saint-Denis

Hors Paris

La Plaine Saint-Denis aujourd'hui, ce sont des immeubles de bureaux, des sièges sociaux, des studios de télévision et le stade de France. Mais jusqu'à une époque pas si lointaine, ce fut une des plus grandes zones industrielles d'Europe (780 ha).
Dès 1886, deux industriels (MM Riffaud et Civet) créent ce que l'on appellerait aujourd'hui un "pôle multimodal" en bâtissant un réseau de chemin de fer privé destiné à irriguer ce vaste espace.
Creusant un port sur le canal Saint-Denis, connectant les chemins de fer du Nord, de l'Est et de la Petite ceinture, le chemin de fer industriel connaîtra son apogée dans les années trente avec quatre-vingt cinq usines embranchées !
De cette époque, des traces subsistent dans la toponymie, comme l'avenue des Magasins généraux ou le siège des Chemins de fer industriels, au 124 avenue du président Wilson.


Une arche voyait passer les trains, l'autre était réservée aux charrettes, puis plus tard aux camions.


Si nous jetons un œil à l'intérieur, outre le carrelage "métro", nous découvrons une mosaïque rappelant le passé ferroviaire du lieu :




Rapprochons-nous de Paris, précisément au 50 avenue du président Wilson.  
Le pont d'où cette photo a été prise existe toujours ; il enjambe aujourd'hui l'autoroute du nord... où il y a moins de chevaux. Mais l'immeuble de gauche existe encore.
Nous sommes devant l'entrée des "Magasins généraux" qui ont laissé leur nom à l'avenue dans laquelle nous nous engageons.


Cinquante mètres à peine après la barrière interdisant l'accès aux voitures (mais pas aux scooters !), sur un coupon de rails encore en place, vous verrez ce superbe locotracteur électrique à accumulateurs construit en 1930 par AEG (classé MH).


D'un poids de 50 tonnes et équipé de deux moteurs de 108 cv, cette "boîte à sel" atteignait la vitesse de 15 km/h.
Le wagon citerne servait au désherbage des voies.



Le dernier train de "La plaine" a roulé le 15 décembre 1993.


Le poste de conduite vu au travers des vitres poussiéreuses (la bouteille en plastique n'est pas d'époque) :


Pour tout savoir sur ce chemin de fer : Clic !

Merci à Marc S. qui m'a signalé la présence de ce vestige !

50 et 124 avenue du président Wilson, Saint-Denis ( Seine Saint-Denis ).

1 commentaire:

charly pierre a dit…

et si on remonte au Moyen âge , site de la foire du Landy ou Lendit

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...