.

.

mercredi 5 septembre 2018

Une grenouille chez les grands Augustins !

Les petites rues du VI° arrondissement sont une mine pour le curieux qui s'y baguenaude.
Par exemple, le numéro 28, où le porche ouvert mène à un restaurant au nom bien sympathique, Roger la grenouille !


Nous découvrons la salle à travers la vitrine ainsi qu'une "frog" dont je ne comprends pas le qualificatif... Non m'enfin, franchement !


Nous entrons dans la cour:



Il faut regarder partout...


Il y a même un ancien bec de gaz reconverti !



Et bien sûr, une superbe pierre à bois !


Une grille est ouverte, qui donne accès à une deuxième cour:




et à une deuxième pierre à bois !


Une troisième cour s'offre à nous, plus banale:


Avec - joie et bonheur - une troisième pierre à bois ! 


Il est évident que cet article est exempt de toute publicité. Je n'ai jamais mangé dans le restaurant cité plus haut !

28 rue des Grands Augustins, Paris VI°.

7 commentaires:

le grand barde a dit…

y a t'il des cuisses grenouilles au menu de ce restaurant ?

JPD a dit…

Mais comment eussiez-vous voulu que je le susse ???

marc a dit…

En fait, ayant été sensibilisé aux pierres à bois par PBA, je m'aperçois qu'il y en a énormément dans Paris lors de mes ballades
Ce qui n'est pas le cas des pavés en bois

JPD a dit…

Et que dire des queues de cochon !

Nina a dit…

Il eût fallu que vous le puissassiez, en y invitant une nymphe émue (de préférence)

le grand barde a dit…

les queues de cochons c'est bon aussi , avec des haricots rouges , mais j'ai une préférence pour les cuisses de grenouille

le grand barde de PBA a dit…

l'histoire de Roger Spinhirny le fondateur de cet établissement est très intéressante

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...