.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

mardi 26 décembre 2017

Le métro en 1967

Des rames Sprague, des portillons automatiques, une première classe, les premières rames modernes sur la ligne 3, un air d'accordéon, mais... Ni tag ni mendiant...







Le "mono-coup", c'est le nom officiel du gong électrique que le chef de train déclenchait pour autoriser le départ après avoir fermé les portes. 
Sur cette vidéo, vous l'entendrez et vous le verrez !




4 commentaires:

marc a dit…

superbe vidéo, j'ai même vu des femmes portant le voile, et il est vrai qu'à cette époque jamais ma maman ne serait descendu sans son foulard sur la tête

JPD a dit…

C'est vrai qu'à l'époque, on ne sortait dans la rue "en cheveux" que pour aller faire ses courses, et encore !
Mais les hommes portaient chapeau (ou béret) itou !

le grand barde de PBA a dit…

heureux de savoir qu'en 1967 la station Alexandre Dumas sur la ligne 2 se nommait "Bagnolet" , son changement de nom datant sûrement de la prolongation de la ligne 3 en 1971 en direction de Bagnolet et la création de la station "porte de Bagnolet"

JPD a dit…

Le grand barde est un puits de science ! Bravo !
Le changement de nom est intervenu le 13 septembre 1970 pour les raisons que vous dites.
A noter que la même année, la station Etoile devenait Charles de Gaulle - Etoile.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...