.

.

mercredi 8 novembre 2017

Mobilier urbain: du nouveau !

Dans l'élan de créativité qui submerge la ville de Paris et qui n'est pas sans rappeler l'époque où Napoléon III avait chargé MM. Haussmann et Alphand - entre autres - d'embellir Paris, on peut dire que  nous atteignons des sommets !

Nous avions déjà vu les tranchoirs à noix de coco, les tas de planches et les suppositoires en plastique...


Voici maintenant les suppositoires en ferraille, aperçus devant le théâtre du gymnase-Marie Bell, sur les grands boulevards.
Un instant, j'ai cru que c'était fait pour arrimer les bateaux... 


Je me demande ce qu'aurait écrit Georges Brassens si de telles horreurs avaient existé en son temps...


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...