.

.

lundi 6 novembre 2017

La rue parisienne (23)

Vingt-troisième édition de cette chronique montrant l'état d'un petit morceau de rue parisienne (rue de Clignancourt) où la saleté devient la norme comme ailleurs à Paris.


Prenons le temps de faire ce que devraient faire les responsables de la propreté de Paris s'ils faisaient ce pour quoi nous les payons, à savoir débriefer l'action de leurs services:

Prenons ce pied d'arbre, enfin ce qu'il convient d'appeler maintenant un espace de végétalisation, que voyons-nous ?

Que le tas de prospectus qui était là depuis dix jours a enfin été enlevé (cercle rouge):


Mais que les autres ordures situées à vingt centimètres ont été laissées là (cercle rouge):


Regardons à présent ce pan de mur promis à une végétalisation verticale dans le programme de foutage de gueule démago-populiste budget participatif il y a deux ans:

On est venu pour la deuxième fois en un an décoller les affiches sauvages.
D'aucuns vont probablement s'en satisfaire... Moi pas ! 


Est-ce cela un mur propre ?
Quid des tags dont certains ont plus d'un an ?
Quid des litre d'urines ?
Si c'est cela que nos responsables considèrent comme propre, je n'aimerais pas voir leur domicile...






Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...