.

.

lundi 23 octobre 2017

Hôtel Rivié (ou hôtel Masson de Meslay)

On a du mal à dater l'édification de cet hôtel particulier. Ce qui est certain, c'est qu'il était terminé en 1736, quand les relevés de Bretez pour le plan de Turgot furent achevés; la preuve ? Il y figure:


Vous ne voyez pas ? Je zoome:


Au XIX° siècle le quartier du Sentier se consacre au textile. L'hôtel perd sa vocation résidentielle pour abriter plusieurs négociants.
On surélève l'hôtel, on construit des bâtiments dans les cours et les jardins




Aujourd'hui, après une longue période de déshérence, l'hôtel Rivié est devenu The Hoxton (en anglais dans le texte), un maillon du groupe hôtelier britannique Ennismore.




On entre de plain-pied dans un "lobby" en grande partie gagné sur la cour, abrité par une verrière trop contemporaine, et plaisamment décoré d'un staircase (oups, pardon, un escalier) tout tordu:




Ce qui reste de la  cour est occupé par des tables qui offrent aux beaux jours un endroit calme où déjeuner.


On n'a plus, hélas, aucun recul pour admirer la façade de l'hôtel...




Il semblerait que ne subsiste du temps de la splendeur de l'hôtel que cet escalier central:


et ce joli pavement classé MH.




Bon, comment dire, cet hôtel cinq étoiles offre tout le confort qu'on est en droit d'attendre d'un tel établissement, mais vous pourriez trouver exactement le même à Tokyo, Londres ou Moscou !
Quand je vous aurais dit que le nom de "Rivié" survit car c'est le nom du restaurant... La belle affaire ! Le plat principal est un burger, les  entrées des "small plates", et tout à l'avenant...
Allez voir le site de l'hôtel: Clic !  Il est en anglais alors munissez-vous d'un dictionnaire... 


Merci à Marc S. pour le tuyau ! (je crois qu'il ne fréquente que les cinq étoiles).

32, rue du Sentier, Paris II°.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...