.

.

lundi 4 septembre 2017

La rue parisienne (16)

Seizième semaine où nous constatons que ce petit bout de rue (rue de Clignancourt) est sale, comme si l'état de saleté était un état normal pour la population du XVIII°. D'ailleurs certains n'y prêtent plus attention... Je n'aimerais pas voir l'état de leur domicile...





À quelques mètres de là, au coin de la rue Christiani:
le matin:



Le même endroit après le passage de DEUX camions "Propreté de Paris":


Et puis, pour finir, j'ai enfin réussi à en photographier une !
Bon d'accord, elle était morte...
Ce qui sera - avec les palettes et les bouchons - le symbole de l'actuelle mandature:


4 commentaires:

Arnaud a dit…

Vous semblez incriminer la mairie pour l'état déplorable de cette rue, mais j'aurais plutot tendance à attaquer les habitants... La série d'articles récemment parus dans le Monde sur le dilemme de la propreté à Paris était assez éclairant.

Je vous invite également à utiliser l'application "dans ma rue" pour rapporter ce genre de choses, d'expérience les signalements sont assez vite suivis d'effet. En tous cas à titre personnel cela me permet de me sentir un peu moins impuissant face au manque de civisme de mes congénères...

JPD a dit…

Vous vous doutez bien que je connais l'application "dans ma rue". J'ai même concernant l'immeuble où j'habite un dossier chez eux qui est "en défaut d'exécution" depuis le 21 décembre 2016 !

Maintenant, je veux bien attaquer les habitants, mais à quel titre ? Je ne les ai pas élus. Ils ne me facturent pas une taxe d'enlèvement des ordures ménagères...

Si j'incrimine la mairie pour l'état déplorable de cette rue et plus généralement de tout le XVIII° arrondissement, c'est d'abord parce que j'y vis et que je circule beaucoup aux alentours.

Que dire ?
Prétendre comme Gilles Ménede que "les populations du XVIII° sont spéciales et mal élevées" ? Oui, ce sont elles qui l'ont élu et qui le payent.

Vouloir insinuer que la population du XVIII° serait plus sale que celle du XIII°, du XX°, de Saint-Ouen ou de Montreuil ? Non, je crois que la sociologie des ces lieux est grosso-modo comparable; ce qui les différencie est le traitement qui leur est réservé par les édiles locaux.

Dites-moi pourquoi un tag avenue de Breteuil est effacé dans la demi-journée alors que la rue de Clignancourt a aujourd'hui sur ses murs des tags de l'an dernier...
Dites-moi pourquoi la rue de l'échaudé (VI°) est balayée deux ou trois fois par jour quand la rue Doudeauville ne voit des balais que trois fois par mois ?

Et je pourrais continuer la liste, hélas.

Et même si je veux partager votre condamnation des habitants, que convient-il de faire ?
Lorsque par exemple une grosse poubelle à verre est archi-pleine au bout de deux jours depuis trois ans, pourquoi continue-t-on à ne la desservir qu'une fois par semaine au lieu d'augmenter les fréquences ? Que doivent faire les habitants qui, se préoccupant de recyclage, emportent leurs bouteilles vides le matin et trouvent le poubelle débordante ?

Et que dire des gravats que la ville ne ramasse pas ? Mes voisins ont refait leur salle de bain et on généré une tonne de gravats. Ils n'ont pas de voiture. Question: comment emporte-t-on une tonne de gravats en vélib ?

Non, je vous assure, allez voir la situation dans le XVIII° et comparez avec d'autres arrondissements ou de proches communes de banlieue et vous verrez les choses différemment.

Arnaud a dit…

J'essayais juste de souligner qu'il n'y a pas vraiment de solutions miracles pour régler les problèmes de propreté à Paris. J'imagine qu'elle serait en place depuis longtemps... Car elle serait une recette miracle pour la réélection.

Je n'ai pas non plus dit que les habitants du 18è sont plus sales que les autres ! Je vis dans le 19è et passe mon temps à vadrouiller l'est parisien (11/12/13 etc) et l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Mais à mon sens les manifestations les plus évidentes de saleté proviennent d'incivilités : dépôts d'encombrants non signalés aux services de la ville (matelas, etc), incontinences sauvages... La mairie vient de mettre en place des patrouilles pour essayer de sanctionner ces comportements, mais d'ici à ce que l'impact se fasse sentir...

Par ailleurs, concernant vos voisins c'est un autre sujet. Les entrepreneurs sont normalement responsables de gérer l'envoi à la décharge des déchets. Pour les particuliers il y a une solution pas mal : "big bag n go". http://www.bigbagngo.com

Arnaud a dit…

Et pour finir, si la mairie décide d'augmenter de 30% ma taxe de ramassage pour proposer le nec plus ultra je n'y verrai aucun inconvénient... Mais je ne suis pas sûr que ce soit une opinion très populaire !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...