.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

lundi 25 septembre 2017

Ambassade de la République Tchèque

C'est dans un hôtel particulier construit en 1912 pour la princesse Elisabeth Françoise Marie de Ligne que s'est installée l'ambassade de la République Tchèque. L'architecte Pierre Humbert nous donne ici un bel exemple d'historicisme.
L'ambassade est située à proximité d'un célèbre monument parisien, à vous de me dire lequel. Pour vous aider, un indice est caché sur cette photo (vous avez quatre heures).





Dès l'entrée, un buste de Tomas Masaryk, le premier président de Tchécoslovaquie, nous accueille:


Le fond du vestibule laisse voir un très bel escalier auquel malheureusement nous n'aurons pas accès




Le grand salon, avec son piano d'August Foerster de 1936.




Le salon "du milieu" est décoré de trumeaux réalisés à la peinture à l'huile par Theodor Bernet en 1911.





Le magnifique salon de marbre dont je vous présente des vues empruntées à l'ambassade (merci !) était lors de ma visite utilisée comme salle de projection.




La pluie nous empêchera de profiter du jardin.


Un grand merci au personnel de l'ambassade pour son hospitalité, même si j'ai été un peu frustré de ne pas voir les pièces du premier étage !


15 avenue Charles Floquet, Paris VII°.


9 commentaires:

le grand barde de PBA a dit…

entre amis , dites moi discrètement si l'oeuvre d'art sur la droite de la 6ème photo est à demeure dans l'ambassade

JPD a dit…

Oui, je l'ai visitée mais malheureusement je n'avais plus de batterie pour en rendre compte ! C'est ballot...

le grand barde de PBA a dit…

Cher JPD je crois que nous ne parlons pas de la même chose .pour moi l' oeuvre d'art à droite de la 6ème photo m' électrise plutôt que me mettre hors tension

JPD a dit…

Vous êtes survolté, c'est ça le problème !

Ariane S a dit…

En lisant un commentaire je me dis que le choix d'un pseudo est vraiment révélateur. Une barde est une tranche de lard donc de cochon qui entoure la viande , le gibier que l'on veut rôtir...
Enchantée, JPD, d'avoir fait votre connaissance à l'ambassade du mexique.

Hana de Prague a dit…

On a failli encore de se rencontrer :-) J'y ai été dimanche après-midi, pendant les Journées du patrimoine. Malheuresement, l'ambassade n'a pas montré au public la terrasse au 5ème étage, avec une magniphique vue de la Tour Eiffel.

le grand barde de PBA a dit…

et vlan le grand barde prends toi ça dans les dents , tu es ce jour aussi incompris que ton compagnon d'infortune l'excellent Laurent Baffie qu'on va traduire devant le CSA
pour ne pas perdre le fil ( trop bon ) à noter que je n'ai point choisi le pseudo "le grand barde de PBA " mais qu'il m' a été décerné par JPD
sans rancune

Ariane S a dit…

Ô Grand Barde, c'était de l'humour. Je respecte les puits de savoir et les personnes qui manient si bien la langue ...(ne vous excitez pas) ....française. Quant à l'allusion à mon célèbre "fil" je vous remercie de ne pas avoir écrit "Ariane , Thésée-vous"..Respectueuses salutations.

le grand barde de PBA a dit…

Ariane pas de problème entre nous

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...