.

.

lundi 16 janvier 2017

Sculptures 27 rue Popincourt

Au 27 rue Popincourt, cette petite maison ne présente a priori rien d'exceptionnel. Elle est typique d'un habitat faubourien en voie de disparition, menacé par des promoteurs privés ou municipaux toujours prêts à dégainer leurs bétonneuses...


Ne me demandez pas pourquoi mon esprit fureteur a décidé de s'arrêter là, je n'en sais rien moi-même, toujours est-il que nous franchissons le porche...


porche surmonté d'un emblème évoquant la mécanique ou la franc-maçonnerie ?


Au fond de l'entrée, un commerce de linge de maison qui n'est pas notre cible; contentons-nous de rester dans ce passage et regardons...


Un  bas-relief:



Un haut-relief:


des angelots:


Une dame un peu dépoitraillée qui fait de la musique; serait-ce Euterpe ?


J'ignore la raison de la présence de ces sculptures dans un tel lieu. Interrogé, le voisinage n'en sait pas plus. Il me reste à espérer qu'encore un fois, le lectorat de Paris-Bise-Art - qui est rappelons-le le plus cultivé du ouaibe - saura nous apporter la réponse...

Addendum 16/01/2017:
Lisez les commentaires ci-dessous et vous constaterez comme moi que le lectorat de PBA est vraiment le plus cultivé du ouaibe !

27 rue Popincourt, Paris XI°.

5 commentaires:

marc a dit…

Habitant non loin, j'avais lu qu'il s'agissait de copies de bas reliefs de Jules Cavelier de l'ancien hôtel de ville de Paris, mis là par un artisan de la rue Popincourt

musard a dit…

Procès verbal de la Commission du vieux Paris, 1904 :

Signalement de moulages rue Popincourt, 27.

M. le Président annonce que M. Ranvier,conseiller municipal, a bien voulu signaler à
la Commission l'existence de curieux moulages aménagés sous la porte cochère du n° 27 de la rue Popincourt.

M. Lucien Lambeau répond que d'une petite enquête faite par lui à ce sujet auprès
du propriétaire de l'immeuble, M. Dunand, il résulte que l'une de ces sculptures est un bas-relief envoyé de Rome par le statuaire Jules Cavelier, parent dudit propriétaire. Il lui a semblé, en outre, que les autres morceaux étaient des moulages de la frise décorant la galerie du bord de l'eau, au Louvre.

Acte est donné de cette communication.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5820064d/f10.item

JPD a dit…

Yaka demander !
Merci à vous deux et à madame Gallica; je vais faire un addendum.

Le grand barde de PBA a dit…

Quelle efficacité
le grand barde de PBA est muet d'admiration et une fois n'est pas coutume se contentera d'un long silence

JPD a dit…

Le grand barde est coi, les bras m'en choient !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...