.

.

jeudi 19 janvier 2017

Gare de Bercy-La Rapée - Le massacre annoncé

En 2008, nous visitions la gare de marchandises de Bercy_La Rapée, visite suivie en 2009 par celle de la gare frigorifique de Bercy-La Rapée.


Nous constations à l'époque l'état d'abandon de ces voies inutilisées...


Regardez ces deux photos.
La première a été prise en décembre 2008:


la seconde a été prise en décembre 2016:


Huit ans ont passé, toutes les gares de marchandises ont été fermées pour construire des tours et densifier la ville.
Huit ans ont passé, qui ont vu la multiplication des camions de livraison dans les rues et la mairie de Paris tout faire pour les engluer dans des bouchons artificiels.
Huit ans où les idées les plus saugrenues ont été proposées comme la circulation de tramways-marchandises ou la livraison par drones proposée par Amazon.
Huit ans pour aboutir à l'idée géniale de la mairie de Paris: supprimer les dernières gares de marchandises dans Paris intra muros pour construire des tours et encore densifier la ville la plus dense d'Europe !
C'est ce qui risque de se produire ici où des centaines de mètres de voies vont être sacrifiées sur l'autel des bétonneurs !


Les entreprises qui travaillent aujourd'hui sur le site ? Ils n'ont qu'à aller ailleurs, Paris ne veut plus de travailleurs qui polluent... 


Le cas de la gare frigorifique est pire encore: baptisé "Tunnel des Artisans", c'est le seul et dernier réfrigérateur naturel de Paris. Il suffit de s'y rendre pour constater qu'ici des gens travaillent... c'est bien ce qu'on leur reproche !


Ces solides tunnels étaient naguère accessibles aux trains. 


Imaginons: des trains électriques qui arrivent à l'intérieur de la ville, des marchandises entreposées dans un entrepôt naturellement climatisé, et la logistique du dernier kilomètre assurée par des petits véhicules électrique... Le tout dans un site déjà existant, sans dépenser des fortunes.

Et bien non ! Madame Hidalgo veut à tous prix laisser sa marque dans le paysage parisien: on rase les gares de Bercy-La Rapée et on construit des tours, repoussant ipso facto les livraisons en camions vers des "plateformes logistiques" plantées au milieu des champs de la Beauce ou de le Brie...


 Je vous donne quelques liens qui vous permettront de vous faire une idée:



86 rue Baron le Roy, Paris XII°.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Franchement d'accord. Cette volonté de construire sans cesse des bâtiments monstrueux ne s'explique-t-elle pas par une grande influence du lobby des entrepreneurs (Boygues & co), qui ont la mainmise sur le secteur ? On vide la ville de ses habitants, on construit des immeubles de bureau et administratifs à tire larigot ; les magasins de vêtements se multiplient, ainsi que les boutiques à sandwiches diverses. Tout le reste disparaît. Allez chercher la logique dans tout ça !

Tilia a dit…

Désolant de voir combien le bon sens disparait au profit des promoteurs immobiliers et de la gentrification à outrance :-(

Anne a dit…

A Anomyne du premier commentaire:

J'aurais oser écrire " à tire PARIGOT"...

Thérèse a dit…

Le bon sens semble être oublié dans tous les domaines.

le grand barde de PBA a dit…

Ces décisions sont politiques et Mme Hidalgo est une experte
elle se met dans les bonnes grâces de son adjoint vert Najdowki en fermant les voies sur berges et en instaurant la vignette d'exclusions des voitures des classes populaires et ainsi sur des dossiers comme celui de ces gares l'Amère Anne est assurée de leur silence
dire que cette dame se verrait présidente de la république

Anonyme a dit…


Haussmann a chamboulé Paris. A l'époque, les habitants hurlaient, sauf le bâtiment, bien sûr. Qui se plaint, aujourd'hui de ce travail gigantesque qui a mis -entre nous ! - pas mal de monde dehors ?
Je ne veux pas défendre Mme Hidalgo, mais que pourrait-on faire d'urbain de toutes ces ruines ferroviaires et plutôt non fonctionnelles ?
Ah si ! une succursale moderne, pourquoi pas futuriste, du petit train de Bagatelle, à l'échelle de Disneyland. Teuf - teuf...tu montes derrière ma loco ?
Je verrais facilement des squares, évidemment. Eventuellement des terrains de sport. Facilité ! quand tu cavales tu as du mal à peser à autre chose....
On devrait pouvoir trouver des espaces extérieurs à destination professionnelle - comme Rungis - qui fit hurler, aussi en son temps lors de la démolition des Halles Centrales (si pittoresques !). Aujourd'hui, Rungis est un fleuron économique.
Alors de 6 ou 7 étages d'Haussmann, on va passer à 12, 15 et plus.
Il faut loger les bobos, car, ne voulant pas quitter Paris, ce sont eux qui peupleront ces immeubles, pas les classes dites "populaires" et laborieuses qui n'en auront pas les moyens, refoulées en banlieues lointaines dans des cages à lapins bcp moins luxueuses ou du pavillonnaire standardisé sur 200m2 de terrain, le nez au-dessus du voisin. On n'a plus les moyens Cheux Nous de sortir du problème.
Là, oui, Paris y perdra une partie de son âme. Il me semble que c'est déjà pas mal parti...
Gérer Paris ? C'est pas de la tarte !
Otto.

Anonyme a dit…

Hum... certes, le site doit être "réaménagé", "repensé" (novlangue volontaire) mais ce n'est pas forcément une mauvaise chose. Les deux gares de La Rapée (Rapée Inférieure et Rapée Supérieure) sont aujourd'hui sous-utilisées et peu pratique. Certes, la démolition partielle de cette gare est triste mais ce n'est pas pour y implanter des tours : seul le grand jardin et la rangée d'immeubles (en jaune sur le dessin) seront construits, sur la Rapée Inférieure (c'est-à-dire les voûtes) dont l'usage n'est pas encore prévu/programmé.

Par ailleurs, il est bien prévu d'aménager une "plateforme logistique" à la fois ferroviaire et routière sur les lieux. Après études, la Rapée Inférieure a été jugée peu pratique (voir https://bercy-charenton.imaginons.paris/sites/default/files/bercy-charenton_atelier_debat_logistique_260315_diaporama.pdf) et un nouveau bâtiment doit être construit (en vert, entre les tours bleues et le faisceau ferroviaire).

Les tours et la "plateforme logistique" sont prévues à la place du site Geodis (https://www.google.fr/maps/@48.830033,2.3923664,3a,75y,127.6h,81.97t/data=!3m7!1e1!3m5!1sZwQ07KODaFm0ufN_8mMOOw!2e0!6s%2F%2Fgeo1.ggpht.com%2Fcbk%3Fpanoid%3DZwQ07KODaFm0ufN_8mMOOw%26output%3Dthumbnail%26cb_client%3Dmaps_sv.tactile.gps%26thumb%3D2%26w%3D203%26h%3D100%26yaw%3D154.63747%26pitch%3D0%26thumbfov%3D100!7i13312!8i6656?hl=fr), ce n'est un bâtiment qu'on regrettera...

Les mauvais points à donner à ce projet sont :
- encore et toujours, la coupure "provisoirement définitive" de la Petite Ceinture
- le non réaménagement de ce monstre de béton qu'est l'échangeur de Bercy (pourtant étudié mais pas retenu... voir http://www.apur.org/sites/default/files/documents/235.pdf), à l'image de ce qui est fait à celui d'Ivry : de coupure urbaine, il est supposé devenir lieu de passage entre Paris et Ivry. Ici, la fonction "couture urbaine" sera assurée par la rue Baron Le Roy prolongée mais ce ne sera pas suffisant. Par ailleurs, pris dans les tentacules de béton de l'échangeur, l'un des derniers bastions de l'enceinte de Thiers est insuffisamment mis en valeur (un parc enserré dans des bretelles quasi-autoroutières ???)

Artvill

Bernard Breda a dit…

En réalité ce commentaire posté dit tout :
"Hum... certes, le site doit être "réaménagé", "repensé" (novlangue volontaire) mais ce n'est pas forcément une mauvaise chose. Les deux gares de La Rapée (Rapée Inférieure et Rapée Supérieure) sont aujourd'hui sous-utilisées et peu pratique. Certes, la démolition partielle de cette gare est triste mais ce n'est pas pour y implanter des tours : seul le grand jardin et la rangée d'immeubles (en jaune sur le dessin) seront construits, sur la Rapée Inférieure (c'est-à-dire les voûtes) dont l'usage n'est pas encore prévu/programmé.

Par ailleurs, il est bien prévu d'aménager une "plateforme logistique" à la fois ferroviaire et routière sur les lieux. Après études, la Rapée Inférieure a été jugée peu pratique (voir https://bercy-charenton.imaginons.paris/sites/default/files/bercy-charenton_atelier_debat_logistique_260315_diaporama.pdf) et un nouveau bâtiment doit être construit (en vert, entre les tours bleues et le faisceau ferroviaire)."

Je suis partisan de cela...et d'ailleurs, des propositions de musées, comme le musée de la préhistoire ou des transports pourrait voir le jour dans La Rapée inférieure.

Une partie des voûtes pourrait être transformé en hôtel logistique (rail-route hein) et le reste pourrait accueillir un musée.

La Rapée Supérieure n'a aucun problème à être rasée. Le plan d'aménagement montre d'ailleurs une estacade Rue de Charenton < > Allée Lumière, ce qui est bien pratique.