.

.

.

.

lundi 21 novembre 2016

Trous de balles à l'assemblée nationale !

La découverte de nouveaux trous de balles est toujours un plaisir, mais j'ignorais qu'il y en eût à l'assemblée nationale, ou du moins sur les murs de celle-ci.


La rue qui longe le Palais Bourbon à gauche en venant de la Seine se nomme la rue Aristide Briand; toutes ces fenêtres sont celles des bureaux de l'assemblée.
Ce sont les combats de la Libération de Paris qui ont laissé ces traces dans les murs...



Du plus petit calibre:



Rue Aristide Briand, Paris VII°


4 commentaires:

le grand barde de PBA a dit…

Je vous soupçonne d' avoir fait cet article sur les trous de balles suite à la victoire à la primaire de Fillon ( bien prononcer les l)
Comme vous le dites " voila c'est fait" , quand je pense que PBA est lu dans 150 pays j'ai honte

JPD a dit…

Mais comment se pourrait-il que l'aie de telles pensées ?

le grand barde de PBA a dit…

Déjà que la nomination de JM Ayrault en 2012 avait mis dans l'embarras la diplomatie arabe , car la prononciation de son nom à la française ( AÏRO ) signifie pénis dans leur langue

Anne a dit…

Et dire que j'avais toujours pensé que les échanges dans ce lieu (Assemblée Nationale) étaient pour élever le débat...