.

.

.

.

lundi 10 octobre 2016

Hôtel de Mortagne

Faut-il rétablir le pilori pour les architectes ?


Voici un exemple où l'architecte, tel un enfant de six ans, a empilé des cubes les uns sur les autres pour faire un clapier gris, où les édiles, du haut de leur suffisance, ont approuvé le massacre d'un monument historique... Tous méritent le fouet suivi de l'écartèlement en place publique.


Car derrière cette hideur sur pilotis, regardez ce qui se cache !


Un magnifique hôtel du XVII° siècle !
Cet hôtel, l'hôtel de Mortagne appelé également "Folie Nourry", a été construit en 1661 par Pierre Delisle Mansart, le neveu de François Mansart, pour Jacques Nourry, seigneur de Croixfontaine.
En 1711,c'est Antoine de Coliers, comte de Mortagne qui rachète l'hôtel; il lui laissera son nom.


Ici derrière des grilles, la façade sur jardin... qui a perdu ses jardins !




C'est Jacques de Vaucanson qui marquera les lieux de son empreinte. Par sa vie de débauche d'abord, multipliant les maîtresses jusque dans les couvents (Il inspirera Diderot pour La Religieuse).
Mais c'est surtout par ses inventions que ce génial inventeur sera connu, si bien qu'après sa mort (1782), Louis XVI créera ici, dans l'hôtel de Mortagne, le premier Musée des arts et métiers, ancêtre du CNAM.


Au XIX° siècle, l'hôtel sera occupé par divers commerces



Un ancien croquis nous montre le plan de l'hôtel avec ses communs , sa cour ouvrant sur la rue par un porche


Ce porche, le voila photographié au début du XX° siècle


Inutile de chercher des traces du passé à l'intérieur: l'hôtel a été morcelé en appartements.


Ne restent plus que ces guirlandes et ces bas-reliefs pour nous rappeler qu'un jour, ici, le bon goût a régné...


Regardez l'hôtel de Mortagne (cerclé de rouge) sur le plan de Turgot (la Bastille est à droite).



51 rue de Charonne, Paris XI°.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

et juste à côté, les étonnantes mosaïques animales du passage Rauch.

Bernard

Anne a dit…

Il y a une certaine logique à ce qu'un homme, aussi "perché" que Jacques de Vaucanson , hante encore l'Hôtel de Mortagne.

JPD a dit…

Mortagne-au-Perche ! Bravo !
Je soupçonne Anne de convoiter la place de grand barde...

le grand barde de PBA a dit…

Non
Jacques de Vaucanson ORNE l' Hôtel de Mortagne

Anne a dit…

Je rends les armes !

Le grand barde de PBA a dit…

Pour détrôner le grand barde et faire un calembour encore plus nul que d'habitude il aurait fallu oser " Mortagne au Derche"


Le grand barde de PBA a dit…

Vous savez le grand barde capable du pire , il ose tout , fallait pas le titiller

Si à l'ambassade d'Italie
Tu manges trop de spaghettis
Arrivé à l'Hôtel de Mortagne
Te soulageras de ta cagagne

JPD a dit…

On sent bien que les muses habitent le grand barde, mais on attendait Calliope, Erato ou Thalie, et on a eu Melpomène...

Le grand barde de PBA a dit…

Les trois premières passent encore , mais la quatrième vous me l'avez sorti du fin fond du Mont Athos
il y a aussi Clio , Kangoo , Captur , Mégane et Scénic