.

.

.

.

vendredi 7 octobre 2016

Ambassade d'Italie - Hôtel de Boisgelin

L'hôtel de La Rochefoucauld-Doudeauville, appelé également hôtel de Boisgelin, abrite depuis 1937 l'ambassade d'Italie. Ce somptueux hôtel "entre cour et jardin" voisin de l'hôtel de Matignon, représente la quintessence de l'hôtel particulier à la française, ce qui est bien le moins lorsqu'on sait qu'en échange, le Palais Farnèse fut cédé à la France pour son ambassade romaine.


C'est à l'occasion d'une exposition consacrée à "Leonardo da Vinci in Francia" que nous avons la chance de pénétrer dans l'ambassade.


Un salut amical au drapeau des Fratelli d'Italia !


Dès l'entrée, c'est un festival de marbres polychromes:



Nous pénétrons dans la salle de la mappemonde, avec en son centre un magnifique globe terrestre du XVII° siècle italien.



Une surprise: les lambris proviennent du château de Bercy.




Le salon chinois:


Ce sont des artisans piémontais qui ont réalisé ce décor de chinoiseries:


L'hôtel est tellement beau qu'on en oublie ce pauvre Léonard ! Pourtant, il fait de jolis tableaux...
Soyons précis, ce Christ (huile sur bois) n'est pas du maître mais de Gian Giacomo Caprotti, dit Salai'.



Le grand salon est dans son décor d'origine, de style Louis XV.


Regardez bien au-dessus de la cheminée; une glace sans tain permet de voir le salon contigu, comme à l'hôtel de la Marine.


Les dessus de portes sont des copies; je m'en contenterais...



Nous visons les deux portes situées derrière le bébé peint


Une sorte de petit vestibule circulaire ménage le suspens


Et nous voici dans le "Petit théâtre sicilien" !
Le "Teatrino siciliano" (XVIII° siècle) provient du Palais Butera de Palerme. Il est utilisé aujourd'hui comme salon de réception.



Au plafond, les branches et les feuilles sont en tôle, imitant le décor de l'ancien hôpital de Palerme.


Des personnages de la Commedia dell'arte entourent la scène



Prise à contre-jour et derrière une vitre, cette photo vous donne une idée du jardin de l'ambassade au centre duquel on peut voir une oeuvre de Michelangelo Pistoletto, "Il terzo Paradiso".
En surimpression, une vue de la façade sur jardin de l'hôtel et surtout l'escalier d'honneur inspiré de l'escalier de la reine à Versailles, malheureusement inaccessible lors de ma visite.


Un grand merci à nos amis italiens pour cette exposition qui nous a permis de visiter un des plus beaux hôtels particuliers de Paris !

L'exposition "Leonardo in Francia" est ouverte jusqu'au 20 novembre 2016 (entrée gratuite).

47 rue de Varenne, Paris VII°.

1 commentaire:

marc a dit…

Curiosité: l'immense bureau de Mussolini au palais de Venise à Rome s'appelait la salle de la Mappemonde