.

.

lundi 26 septembre 2016

Le pavillon du Butard

Hors Paris

Après le pavillon de la Muette, voici le pavillon du Butard... Encore !
Oui, mais c'est l'État français qui est responsable du calendrier. L'ONF, qui avait jusqu'alors la charge de ce pavillon de chasse construit par Ange-Jacques Gabriel, souhaite s'en séparer.

On lira avec intérêt l'historique du pavillon sur le site des "Amis du Butard": Clic !

Réglez vos GPS sur La Celle-Saint-Cloud et suivez mon fougueux destrier, c'est à dix minutes.

À deux pas des habitations, dans la partie étroite de la forêt de Fausses Reposes, une grande clairière nous laisse voir le pavillon:


Toute la sobriété classique d' Ange-Jacques Gabriel est là, devant nous.
Notez le fronton; on y parle de chasse !



Les photos précédentes vous montrent un pavillon ensoleillé mais solitaire.
Il suffit d'ouvrir les portes - Journées du patrimoine - pour que la foule accoure:


Sur le perron, une paire de décrottoirs majuscules !


Dallage noir et blanc, boiseries, cheminée, l'entrée est sobre:



Un petit boudoir tout rose en toile de Jouy:


Tiens, un escalier !
Grimpons.


Les pièces du premier étage - basses de plafond - font penser à la présence probable de gardiens naguère...



Nous redescendons vers le rez-de-chaussée


et même au-delà car de nouvelles marches nous appellent


Vaste sous-sol très sain


et le plus beau ! Cet énorme pilier rond soutient à lui seul le grand salon circulaire




Le grand salon, le voila:


Boiseries, lustre, parquet, cheminée, tout est là. 


Ici lors des journées du patrimoine, les visiteurs écoutent religieusement l'histoire (et le devenir) du pavillon du Butard


Le côté opposé à l'entrée surplombe la forêt



La "patte" de Gabriel


Quel avenir pour le pavillon du Butard ?
Un groupe de passionnés habitant les environs a décidé de se prendre en main pour assurer le futur du lieu. Les amis du Butard ont formé un projet cohérent que vous trouverez sur leur site ( Clic !).
N'hésitez pas à les soutenir, ils ont besoin de bonnes volontés !


Ah, j'oubliais, la maison du gardien est à vendre si ça vous intéresse !


Pavillon du Butard, Chemin du Butard, La Celle-Saint-Cloud (Yvelines).

2 commentaires:

marc a dit…

il y a journée porte ouverte ce 15 janvier 2017, j'en viens. Accueil super

marc a dit…

c'était le lieu des fameux "ballets roses" du regretté André Le Troquer (à l'époque le pavillon était une des résidences du président de la chambre des députés). Le guide raconte que les familles de Vaucresson ou de la Celle St Cloud n'hésitaient pas à envoyer leurs filles au pavillon....pour être "pistonnée"