.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

jeudi 18 août 2016

Jeu de l'été 2016 (18)

Mais où est gravé ce cri de guerre ?


Bonne chance à tous !

11 commentaires:

Tilia a dit…

Au fronton de l'hôtel de ville de Saint-Denis (93)
logique, non ? :-)

Anonyme a dit…

Hôtel de Ville de St Denis ?

Bernard

Jessy Soba a dit…

Bonjour, c'est la façade principale de l'Hôtel de ville de St-Denis (93). Cela voudrait dire que les jeux de l'été franchissent le périphérique ?
Réponse à vos commentaires d'hier : dans quelques semaines je commence "seulement" mon année de 3e !

JPD a dit…

Bravo à tous ! C'était bien ça.

@ Tilia: Logique ? oui et non. C'eut pu être à l'hôtel de ville de Montjoye !

@ Jessy: Cool ! Tu vas être dans la même classe que le grand barde !

@ Jessy bis: Paris au sens large !

Jessy Soba a dit…

Paris au sens large ? Notre cher Haussmann doit se retourner dans sa tombe... ;) ;)

le grand barde de PBA a dit…

non JPD
jessy a la même classe que le grand barde
d'ailleurs Jessy il faudra que je vous explique un jour que si Paris ainsi transformé grâce aux travaux d'Haussmann , on le doit aux fraxinois habitants de la Garde Freinet , village des maures

Anne a dit…

La Maison d'Education de la Légion d'Honneur de Saint-Denis, c'est ma proposition.

JPD a dit…

@ Anne: Qui c'est qui répond fougueusement sans regarder les réponses de ses petits camarades ? ;-)

@ Grand barde: C'est quoi donc cette histoire de Frexinette ?

Anne a dit…

C'est M O AAA ! Mille pardons et quand je pense que je ne cesse de dire à notre petit-fils, Hugo," prends le temps de lire TOUT " avant de répondre... Mais ne peut-on prendre son temps un vendredi matin ?

JPD a dit…

Bon, ceci dit, vous n'étiez pas loin, à peine à cent mètres !

Anonyme a dit…

cher JPD je ne vous causais pas de ce délicieux alcool catalan le Freixinet , mais des habitants de la Garde Freinet appelés les fraxinois

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...