.

.

.

.

mardi 5 juillet 2016

Victoire !

Les occasions de crier victoire sont trop rares pour que nous boudions notre plaisir !


Hier, au conseil de Paris, deux décisions ont été arrachées à madame Hidalgo grâce à une mobilisation unanime.


Le Bois Dormoy est sauvé; je vous recopie in extenso le message reçu aujourd'hui, qui met fin à un combat de presque deux ans contre l'acharnement de l'hôtel de ville à bétonner le moindre mètre carré.


Notons que la mobilisation des citoyens a regroupé des militants écologistes (EELV), du Front de gauche, du Modem et des Républicains (ex UMP). Il ne s'agissait donc pas d'un combat politicien, mais d'un combat politique au sens le plus noble (du grec πολίτης "citoyen").

Deuxième satisfaction: Le stade Championnet a - enfin - été classé en "zone urbaine verte" (ZUV), ce qui devrait couper court à l'appétit des bétonneurs, fussent-ils municipaux.


Dans les deux cas, Paris-Bise-Art s'honore d'avoir été dès le début du côté des gagnants.
Bravo à tous les lecteurs de PBA qui ont signé les pétitions et/ou donné quelques euros,
Ces deux victoires ne peuvent que nous encourager à continuer à lutter pour Paris, pour le patrimoine, et contre les destructeurs et bétonneurs de tous poils !
Merci à vous !

2 commentaires:

Anne a dit…

B R A V O, je ne peux plus sauter aussi haut que la grenouille "Youpi" mais je me joins aux cris de joie...
Merci à vous, lanceur d'alertes infatigable, pour débusquer les dossiers parisiens et nous informer.

PhilG75018 a dit…

Il n'y a pas de secret, dans les deux cas c'est la mobilisation et la détermination sans faille des habitants qui a sauvé ces deux écrins de verdure des griffes d'Hidalgo-la-bétonneuse !