.

.

.

.

mardi 26 juillet 2016

Destruction du patrimoine: quand les bras en tombent...

A l'heure où la ville de Paris consacre 100 M€ au budget participatif dans un exercice inédit de populisme municipal, à l'heure où l'on trouve des crédits pour "végétaliser les pieds d'arbres" et bientôt pour "installer des barbecues dans les parcs" (si, si !), force est de constater que le grand oublié de cet exercice de communication, c'est le patrimoine.

Je ne vais pas vous reparler des bornes de l'avenue du général Leclerc, de l'église Saint-Augustin ou du square Anna de Noailles, pas plus que je ne vais mentionner l'état déplorable de nos églises...
Allez au libellé "Destruction", vous en trouverez d'autres...
Non, je vais juste vous parler d'un pont !


Le pont Alexandre III, situé sur l'axe triomphal des Invalides, a vu sa première pierre posée par le tsar Nicolas II et le président Félix Faure en 1896. 
Le président Emile Loubet procéda en avril 1900, aux inaugurations simultanées du pont et de l'Exposition universelle.


On reconnaît tout de suite ses réverbères...


Ainsi que sa statuaire et particulièrement l'élément central qui me fait toujours penser à des bouteilles en plastique plantées là !  (j'ai honte parfois).


Quatre pylônes monumentaux encadrent l'entrée du pont sur les deux rives. Ils représentent quatre renommées (deux sur chaque rive).
Nous nous intéressons aujourd'hui aux deux pylônes de la rive gauche, côté quai d'Orsay.
A droite (amont) en regardant le pont, "La renommée au combat" par Pierre Granet:


A gauche (aval) en regardant le pont, "Pégase tenu par la Renommée de la guerre" par Léopold Steiner:


Mais regardez bien la "renommée de la guerre... Ne trouvez-vous pas qu'il lui manque quelque-chose ?


Ça s'est passé le 23 juillet 2016 à 16h40. Le bras de la statue est tombé sur le trottoir, ne faisant heureusement pas de blessé.
Le bras a été récupéré par la Direction de la voirie de la mairie de Paris qui l'a stocké dans ses bureaux.


Dorénavant, méfiez-vous quand vous vous promenez dans Paris ou portez un casque !

Cette information m'a été communiquée par une personne au moins aussi amoureuse de Paris et de son patrimoine que moi; je tairai son nom afin qu'il ne lui arrive pas un "accident fortuit", mais je tiens à lui transmettre mes remerciements les plus chaleureux. 

Pont Alexandre III, angle du quai d'Orsay et de l'esplanade des Invalides, Paris VII°.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Vrai ! ça la fout mal !
O.

Matthieu Rubin a dit…

Cette statue est en fait "la France de Louis XIV" par Laurent Marqueste. Les renommées sont les statues posées au sommet des pylônes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...