.

.

.

.

vendredi 3 juin 2016

Lycée Jacques Decour (3)

Suite et fin de notre visite du lycée Jacques Decour.


Dans une cour annexe, l'inscription "Lingerie" nous rappelle que cet établissement fut aussi un internat.


Dans une autre cour, une plaque émouvante, dédiée à un héros de seize ans.


Nous empruntons un autre escalier. Le carrelage, la rampe, tout est d'origine ! On construisait solide, beau et durable à l'époque...
Notez les cabochons fixés sur la rampe afin d'empêcher les élèves d'y faire des glissades.


C'est dans une pièce située près des salles de physique et réservée aux professeurs que nous découvrons le premier des cabinets de curiosité du lycée Jacques Decour:


Tous ces instruments ont servi ou servent encore à l'enseignement !


Ceci dit, le cabinet de physique de 1909 n'était pas mal non plus !


Depuis la rentrée 1975 qui vit revenir la partition lycées/collèges, la "cité scolaire" dut répartir équitablement ses trésors entre le collège et le lycée. C'est ainsi que ce sont dorénavant deux autres cabinets de curiosités qui nous attendent !
Celui de la partie lycée:



Je vous présente Joseph !




Et nous sommes maintenant dans la partie collège:




Dans ces tiroirs, des pierres de toutes natures soigneusement étiquetées:


Nous retraversons la cour d'honneur (je ne m'en lasse pas !)


Un coup d’œil dans la salle de billard où chaque professeur possède sa boîte à lettres.
Notez le sol en mosaïque.


Quand la troisième république construisait un lycée, elle y mettait un théâtre !



Il va être temps de nous diriger vers la sortie...


Quelques photographies de l'inauguration du bronze de Peter Thomas représentant la tête de Jacques Decour en présence de sa fille Brigitte Decourdemanche (27 mai 2016).


Une sculpture identique a été installée sur la tombe de Jacques Decour au cimetière de Montmartre; une plaque a été apposée près de l'entrée du lycée.


***

Je tiens à exprimer ici ma profonde gratitude à Marc S. qui a pris le temps de nous faire découvrir les coulisses de ce magnifique vaisseau.
Le simple fait que nombre d'anciens élèves tiennent à s'y retrouver atteste que nous nous trouvons dans un grand lycée.
Merci également à tout le personnel du lycée/collège que nous avons dérangé mais qui a néanmoins tenu à nous accueillir avec gentillesse.

***

Quand vous passerez avenue Trudaine, observez ces lettres R gravées dans la façade du lycée. Vous savez maintenant ce qu'elles signifient !


On ne visite pas un lycée comme on va au musée, cependant les portes s'ouvrent parfois lors des journées du patrimoine (en septembre).
De plus, des concerts d'orgue gratuits sont organisés périodiquement dans la chapelle du lycée. Ils sont annoncés sur Pariscope ou l'Officiel des spectacles.

12 avenue Trudaine, Paris IX°.

1 commentaire:

Thérèse a dit…

Une solide éducation.
Les cabinets de curiosités portent si bien leur nom.