.

.

.

.

lundi 27 juin 2016

La Ruche (1)

En 1900, le sculpteur Alfred Boucher, devenu riche grâce à son travail, décida d'offrir leur chance à de jeunes artistes désargentés. Pour ce faire, il achète un terrain peu cher en lisière de Paris, rue de Dantzig.
Rachetant divers éléments à la fin de l'exposition universelle, il "bricole" un bâtiment circulaire en briques dans lequel chaque artiste dispose d'une "alvéole" servant à la fois d'atelier et de logement.
Dès 1902, le phalanstère d'Alfred Boucher était complet et d'autres pavillons furent édifiés dans un désordre charmant mais en conservant au lieu son aspect champêtre.

Dans le petit passage de Dantzig (qui connaît Dantzig aujourd'hui ?), une grande grille envahie de verdure attire le regard.


Quand les arbres ont des feuilles, il est bien difficile d'apercevoir le clocheton de la ruche:


Pas un bruit. Un arbre penché veille sur la porte d'entrée


À moins de posséder un drone, il est impossible d'avoir une vue d'ensemble de ce curieux bâtiment circulaire:


Les cariatides proviennent du pavillon de l'Indonésie de l'Exposition universelle de 1900.


Puisque nous avons le privilège d'entrer, observons le grand nombre de boîtes à lettres (soixante-dix); la ruche a compté dans le passé jusqu'à cent quarante résidents.


L'escalier d'origine qui menaçait de s'écrouler a été remplacé par un modèle très courant...


Grimpons !


La lumière au bout du tunnel ?


Comme dans une ruche, chaque résident a son alvéole:



Le dernier étage est double


Ce drôle de chapiteau, c'est encore de la récupération:



Il provient lui aussi de l'Exposition universelle de 1900; c'était le pavillon des vins de Gironde.



Nous redescendons...


Allons faire un tour à l'extérieur.
La grille d'entrée  provient du pavillon de la Femme de l'expo.


à suivre...

2 passage de Dantzig, Paris XV°.

6 commentaires:

Anonyme a dit…


Si ! si ! moi j'ai connu Dantzig mais je n'en suis pas mort.
Otto.

le grand barde de PBA a dit…

Effectivement il n'y a plus que notre glorieux aîné Otto pour avoir connu la poche de Dantzig vu que le changement de nom date de la fin de la deuxième guerre mondiale
on connait maintenant Gdansk et ses chantiers ainsi que son ouvrier le plus célèbre Lech Walésa
c'éta

JPD a dit…

Quelle culture ! J'en suis Déat d'admiration !

le grand barde de PBA a dit…

Déat , nos hommes politiques actuels ne lui arrivent pas à la cheville
Je plaisante bien sûr
et cet humaniste de Darnand et ce coquinou de Darquier de Pellepoix

Anonyme a dit…

Très bel endroit,j'ai aussi eu l'occasion de le visiter un jour avant que tu ne publies cet article!

Anne a dit…

Messieurs, vous vous êtes surpassés !
Dans ce calme lieu, il est possible d'envisager de passer de vie à trépas, attiré par cette belle lumière...
Bel exemple de réemploi d'éléments architecturaux, merci pour cette visite.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...