.

.

.

.

dimanche 3 avril 2016

Rue de Tournon (1)

Les sénateurs savent-ils, lorsqu'ils se rendent au Sénat, qu'ils marchent sur le "pré crotté" ?
C'est pourtant bien ainsi que ces terrains - ayant appartenu à l'abbaye de Saint-Germain-des-prés - se nommaient lorsque le cardinal de Tournon les vendit en 1539. Les acquéreurs successifs s'empresseront de construire des hôtels particuliers.


 Il faut savoir que la rue de Tournon doit sa forme curieuse de cône évasé vers le sud à la présence à cet endroit d'un marché aux chevaux qui subsistera jusqu'en 1838.


 Au cours de mes pérégrinations, j'ai eu la chance de rencontrer Jean Hesbert dont la famille habite rue de Tournon depuis deux siècles. Passionné par l'histoire du lieu, il est l'auteur du livre "La découpe des hôtels d'Entragues" ( éditions Guénégaud" ) dont je me suis inspiré pour rédiger ces articles.
C'est aussi grâce à lui que (presque) toutes les portes de la rue se sont ouvertes et que votre serviteur a pu faire ces photographies. Qu'il en soit ici chaleureusement remercié !


 Nous allons donc cette semaine parcourir la rue de Tournon du nord au sud, en direction du palais du Luxembourg.

Rue de Tournon, Paris VI°.

2 commentaires:

charly pierre a dit…

Jean Hesberet pas autant de vous
merci à ce monsieur qui va vous servir de guide

charly pierre a dit…

Bon Dieu ... mais c'est bien sûr" comme le disait le commissaire Maigret
Consultant périodiquement le site Rue 89 j'avais lu l'article sur Monsieur Jean Hébert , ça vient de me revenir quand j'ai googolisé son nom
vraiment quelqu'un de très bien , à l'image de JPD
mes excuses pour le jeu de mots assez nul , mais je n'ai pas pu m'en empêché

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...