.

.

.

.

mercredi 3 février 2016

Les catacombes : Vache à lait ou poule aux œufs d'or pour la mairie de Paris ?

On le sait peu, mais les catacombes ( on devrait dire l'ossuaire ) sont un des quatorze musées de la ville de Paris ; c'est donc celle-ci qui pilote la politique tarifaire et muséale du lieu.
Les tarifs ? Voyez plutôt :
Entrée : 5 € il y a deux ans, 8 € l'année dernière, 12 € aujourd'hui. 
Audioguide : 3 € l'année dernière, 5 € aujourd'hui.
Donc, pour une visite avec audioguide, nous sommes passés de (5 + 3) 8 € à (12 + 5) 17 € en deux ans, soit une augmentation de 112,05 % !!!

Alors, vous vous dites que derrière mon mauvais esprit si prompt à critiquer, il doit bien y avoir une raison à cette augmentation monstrueuse : allongement du parcours, nouvelles pièces ouvertes au public ? 
Pas du tout, c'est l'inverse !
Regardez ce plan : les itinéraires en rouge précédemment ouverts au public sont désormais fermés et la partie mauve doit être fermée bientôt...

© www.explographies.com
Résultat, la visite qui était d'une durée moyenne de 45 minutes se voit désormais ramenée à 20 minutes.
À cause de ce nouvel itinéraire "accéléré, les visiteurs ne verront plus les sculptures de Décure, ni l'autel, ni la lampe sépulcrale.  Ils seront également privés du tombeau de Gilbert, du bain de pied des carriers ainsi que du monument commémorant les massacres dans les prisons en 1792.

Le bain de pied des carriers - image Clicsouris
  
La sculpture de Décure - image Kos
Les plus indulgents penseront que que ces mesures sont prises pour assurer un meilleur entretien du lieu ... et bien regardez le résultat de l'installation d'un nouvel éclairage fonctionnant 24 heures sur 24, je vous laisse juges :




Un dernier regard sur les grilles déjà en place, qui amputent le circuit de visite :





Alors, les catacombes, vache à lait ou poule aux œufs d'or ?

Place Denfert-Rochereau, Paris XIV°.

6 commentaires:

André Fantelin a dit…

Bravo! belle observation. Je crains que nous quittions le patrimoine " bon enfant " que nous avons connu, offert à chaque personne ayant envie d'ouvrir les yeux sur ce qui l'entoure, pour un patrimoine rentable et fléché, souligné et lifté. Enfin, le patrimoine qui peut rendre des sous. L'autre sera condamné à disparaitre. Heureusement que vous êtes là pour nous montrer que tout ça est vivant, sans forcément utiliser ces témoignages du passé comme des vaches à lait. Mais il faut rester vigilant quant la disneylandalisation de notre histoire et de ses traces.

charly pierre a dit…

je n'arrive pas à être muet comme une tombe, même au fond du trou il faut que j'écrive
pas question d'enterrer le sujet

Anonyme a dit…


..................surtout s'il s'agit d'enterrer sa vie de garçon ! Y inviter ses amis en leur envoyant un faire-part bordé de noir, ça peut se faire aussi en précisant, dans un post-scritum d'outre tombe qu'il n'y a pas lieu de prendre une mine d'enterrement ni de porter un costard noir de croque-mort. Ceci n'empêcherait pas, dans un joli bermuda fleuri de chrysanthèmes, de se coiffer d' un melon de circonstance pour signifier qu'on n'est pas là rien que pour rigoler, ni pour jouer au trou-madame.
Otto.

Klaus Building a dit…

Je me demande ce que sont ces taches vertes qui apparaissent sur les photos. Des reflets ? De la mousse ? Des moisissures ?
À propos des catacombes, il faut aussi déplorer les visites clandestines des taggers, qui massacrent sans complexe ce patrimoine. Les photos de Paris Souterrain (éditions Parigramme, 2007) sont dramatiques.

marc a dit…

Effectivement les catacombes ont toujours été le seul "musée" payant de la Ville (pour les circuits permanents) compte tenu de la manne avec les touristes (surtout ne pas y aller pendant les vacances). Quelle déception si les sculptures (Port Mahon...) ne sont plus visibles (elles avaient été fermées très longtemps et ce fut une joie de les revoir il y a quelques années). Les fermetures ne seraient elles pas néanmoins temporaires et liées à l'ouverture de la nouvelle sortie des catacombes fin 2016 (avec librairie...)dans un nouveau bâtiment?
Ces fermetures pousseront à l'illégalité et à rejouer aux cataphiles (dommage que les entrées place de Rungis ou devant le Paris Eclair porte d'Orléans ne soient plus que de lointains souvenirs)

JPD a dit…

@Klaux Building : Justement, les taches vertes sont la résultante d'un éclairage permanent et mal étudié qui crée un effet de photosynthèse dans les zones illuminées.

@ Marc : Au contraire, fin 2016 c'est la galerie des fontis qui sera fermée au public et le temps de parcours moyen qui sera réduit à 15 minutes !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...