.

.

.

.

mercredi 20 janvier 2016

Bastille - La colonne de juillet ( 1 - vers le haut )

Au centre de la place de la Bastille, se dresse fièrement la colonne de juillet. Rappelons que ce monument élevé en 1835-1840 par Jean-Antoine Alavoine et Joseph-Louis Duc commémore les "trois glorieuses", ces trois journées de juillet 1830 ( 27, 28 et 29 ) où une révolte populaire mit fin au règne de Charles X. 



Cette colonne prit la place d'un projet de fontaine monumentale en forme d'éléphant voulu par Napoléon. Seules, les fondations de cette fontaine furent construites au-dessus du canal Saint-Martin et une maquette en plâtre fut édifiée sur la place.


Jusqu'à une période récente ( années 80 ? ), le public pouvait grimper au sommet de la colonne comme l'atteste cette carte postale. Et comme l'atteste votre serviteur qui y est grimpé étant gosse
( qui a dit sous Gaston Doumergue ? ).


Derrière cette grille, les guichets d'accueil sont encore là, face à la rue Saint-Antoine.


Entrons...



Cinquante mètres d'escalier en colimaçon, ça fait les mollets !



Au sommet, le Génie de la liberté ( sculpteur : Auguste Dumont ) nous apparaît dans toute son impudeur, tenant dans la main gauche une chaîne brisée, et dans la main droite le flambeau de la civilisation.


L'étroite terrasse est l'unique endroit permettant d'admirer le magnifique pavage...
Comme le disait naguère la SNCF : e pericoloso sporgersi !



La vue sur Paris est superbe, ni trop haute ni trop basse :



Assez respiré, nous redescendons ! 


La colonne est fermée au public depuis des lustres. On entend régulièrement parler de réouverture, sans grand résultat... 
La mairie de Paris souhaite réaménager les places parisiennes ; plutôt que couler une lamentable chape de béton comme place de la République, pourquoi ne pas rouvrir ce monument ? 

à suivre...

Place de la Bastille, Paris IV°, XI°, XII°.

5 commentaires:

Eric P. a dit…

Merci pour ce reportage ! Il y avait donc une entrée de métro sur la place !

JPD a dit…

Oui, cet accès a existé de 1906 (arrivée de la ligne 5) à 1931 (arrivée de la ligne 8). En 1931, il y a eu un remaniement des accès et des correspondances, et suppression de cette sortie.

Anonyme a dit…

C'était pas plutôt sous Mac-Mahon que JPD fréquentait la Bastoche ?

En tout cas très belle visite, merci de la partager avec nous.

La vilaine Bigoudenne ;o)

marc a dit…

Superbes photos. Si j'ai bien compris, le socle circulaire en pierres blanches de l'éléphant en carton pâte napoléonien (que l'on voir sur la photo) a été réutilisé comme socle de la colonne.

JPD a dit…

Exactement, tout le soubassement, y compris l'arche visible depuis le canal faisaient partie de la construction initiale. D'autres photos à venir, demain si je peux.