.

.

.

.

lundi 23 novembre 2015

Maison suisse de retraite - Issy-les-Moulineaux

Hors Paris

Cette maison de retraite, ainsi que l'hôpital voisin, dépendent de la Confédération Helvétique. Elle succède en ces lieux aux Sœurs de Saint-Thomas de Villeneuve qui avaient succédé en 1887 aux Pères du Sacré-cœur de Picpus qui y tenaient leur noviciat depuis 1845.
Dès l'entrée, la décoration nous indique que nous sommes dans une maison de retraite particulière.


Malgré les mises aux normes, la maison a conservé de beaux volumes intacts comme cet escalier :


Certaines pièces ont conservé leurs dorures :




Le plus surprenant : cette magnifique chapelle, toujours en fonction :



Par la fenêtre, la vue porte sur les jardins en terrasses et le grand bassin... Allons-y !



La partie basse du jardin est constituée d'une large pelouse où gambadent... des girafes !


Oui, oui, des girafes !




Sur cette vue de la façade, on distingue la partie centrale où le vestibule d'entrée a été transformé en chapelle.


Nous sommes dans une maison de retraite; on n'y déambule donc pas comme dans un musée. Cependant, la maison s'ouvre lors des journées du patrimoine et il n'est pas impossible de pouvoir visiter au moins la chapelle si vous êtes aimable et bien élevé !

23 Avenue Jean Jaurès, Issy-les-Moulineaux ( Hauts de Seine ).

5 commentaires:

beatrice De a dit…

Une découverte !
pour rentrer dans cette maison, on ne peut qu'être * bien élevé *. Une retraite de style qui doit coûter * la peau des fesses. J'ignorais cette maison de retraite ... suisse. La classe, le style.
je suis impressionnée par le bibliothèque .

charly pierre a dit…

le coût moyen d'une pension de retraite privée étant de 2400 euros et le montant moyen de la retraite étant de 900 euros pour les dames et de 1200 euros pour les hommes , vous comprendrez que le NPA veuille nationaliser ces groupes financiers qui se gavent sur le dos de la collectivité , des papys et mamys et de leur famille
Qui sont les pensionnaires de cette maison de retraite ? je ne pense pas qu'ils soient citoyens helvétiques ; Il faudrait vraiment qu'ils aient perdu la mémoire et ne souviennent plus que le fisc est moins rude sur les bords du lac Léman .
bon si en même temps ils ont oublié le mot de passe du compte secret et la combinaison du coffre , il est normal qu'on les retrouve en France
Sinon , votre reportage est un régal comme d'habitude

Anonyme a dit…


Ouais, chicos !
C'est bien beau tout ça, mais quand même, puisque c'est une maison de retraite, on voudrait voir AUSSI les chambres, la salle de restaurant, les espaces de loisirs, les toilettes, tout ce qui intéresse les candidats avant d'entrer dans ce pensionnat pour Vieux.
Est-ce qu'on peut y apporter son doberman ? son chat persan ? sa tortue ? et éventuellement sa chambrière ?
Otto.

JPD a dit…

Heu... Une chambrière, c'est bien un fouet ?

Anonyme a dit…


Le mot à 2 sens....mais il est bien possible que les deux soient demandés.
Il y en a, parait-il, qui adorent ça. Quant il n'y a plus d'autre ressource, pourquoi pas ? Pour y avoir pensé, vous aimez ?
Otto.