.

.

.

.

vendredi 27 novembre 2015

Hommage national

Il y a des jours comme ça...

Raoul Dufy

Claude Monet

Claude Monet

12 commentaires:

Anonyme a dit…


Aujourd'hui, on peut pavoiser. BBR n'est plus une propriété FN qui en a fait sa chose et qui est prêt à mourir dans ses plis en chantant "les Africains" (qui reviennent de loin), ce qu'on ne lui demande pas.
Comme la Marseillaise dont on a parlé ici à propos, accessoirement, de Gainsbarre.
Ca ne pavoise pas terrible à Paris....pourquoi ? Déjà saturés de commémorations les parisiens ? Ou craignant un étiquetage ?
Otto.

charly pierre a dit…

du côté des peupliers , place de l'abbé Hénocque et aux balcons des HBM voisins on voit des drapeaux
Mon apport à cette journée aura été de rouler dans la rue principale de Viry Chatillon toutes vitres baissées et radio à fond lorsque la Marseillaise était entonnée à 11H
on commémore comme on veut

JPD a dit…

J'ai circulé dans le nord et dans l'est de Paris aujourd'hui : plus de drapeaux dans les quartiers populaires que dans les immeubles haussmanniens, et plus de drapeaux dans les étages supérieurs... étonnant, non ?

@Otto : J'ai quand même mis 20 minutes pour traduire BBR !

ANNE a dit…

Pas facile de se procurer un drapeau surtout en région et en si peu de temps...
Merci pour cette revue de drapeaux. Anne

marc a dit…

Soyons franc, cela a été un bid

Anonyme a dit…


Eh oui ! je n'en ai pas trouvé non plus dans ma proche petite ville.
Pour une fois, je l'aurais déployé.
Pour les disparus et pour moi.
Juste ça. Et sans politicailleries partisanes et vaseuses.
Otto.

Anonyme a dit…


Soyons francs aussi, Marc.
J'ai des amis qui ont hésité et/ou renoncé, car ils ne voulaient pas être catalogués FN.
Otto.

charly pierre a dit…

on peut dire que cela a été un bide car nous n'avons pas cette habitude , pas plus que celle de rendre hommage à nos soldats morts comme le savent le faire les américains
il va y avoir les obsèques du sergent chef Guarato mort de ses blessures le 26 novembre , à part nos dirigeants il n'y aura pas de mobilisation populaire comme il y a aux Etats Unis pour rendre hommage aux soldats
on devrait pouvoir prendre cette tradition du drapeau chez nous

Anonyme a dit…

Plus exactement une habitude perdue. Pendant longtemps le patriotisme s'est mal vendu. Sauf, peut-être, lors de compétitions sportives. Gagnées, bien entendu.
On ne peut pas vivre, non plus, dans le deuil et les Commémorations. N'oublions rien, mais la vie est devant.
Otto.

charly pierre a dit…

Que pensez vous de ceux qui veulent supprimer du calendrier des jours fériés le 8 mai et le 11 novembre ?
pour le 8 mais Giscard s'y était risqué en 1975 , mais Mitterrand l' a rétabli à son élection en 1981

charly pierre a dit…

oh la vilaine faute
Mai avec un S , rien ne va plus

JPD a dit…

Bah il y en a bien un à "mars" ;-)